Début

Bâtiment : l’intelligence artificielle vue comme une « opportunité », selon un rapport de la FFB

Paris - Publié le mardi 4 juin 2019 à 18 h 29 - n° 148919 « L’intelligence artificielle est une opportunité à saisir pour rendre attractifs les métiers du bâtiment (changement de l’image et nouvelles façons de travailler) et pour faire des entreprises des productrices conscientes de données » : c’est l’un des constats du rapport rendu public par la FFB, le 04/06/2019, intitulé « Intelligence artificielle et bâtiment. Comprendre, anticiper et agir : des opportunités pour la profession ». L’objectif : « défricher le vaste sujet de l’intelligence artificielle appliquée au secteur du bâtiment ».

Afin d’anticiper les évolutions induites par l’IAIAIntelligence artificielle - désigne l'ensemble des techniques techniques simulant les processus cognitifs humains, la FFB a lancé une mission interne sur ce sujet. « L'écosystème bâtiment doit se préparer au BatTech », indique Jacques Chanut, président de la FFB dans l'édito du rapport qu’il signe. « Il s’agit d’envisager les impacts potentiels et de commencer à caractériser les voies et les moyens pour les intégrer. »
© D.R.
© D.R.

L’utilisation des données dans le bâtiment

« Les 1e structures à avoir utilisé l'IAIAIntelligence artificielle - désigne l'ensemble des techniques techniques simulant les processus cognitifs humains sont celles qui disposaient de beaucoup de données : la Poste, les télécommunications, les banques, les assurances, les sites de ventes…, sans parler de Google ou de Facebook qui ont construit leur puissance sur le nouvel or. » Dans le bâtiment, « la question des données se révèle plus complexe pour 3 raisons ».

  • Le secteur est « fragmenté ». « Il compte de nombreux métiers (donc d’intervenants) et près de 40.0000 entreprises de toutes tailles en France métropolitaine ».
  • « Les données d’un chantier (ou autre intervention) n’apparaissent pas suffisamment organisées pour être structurées en l’état ».
  • Les données se révèlent « rarement partagées, chacun gardant ses prérogatives sur son domaine d’activité.

3 facteurs  »bousculent les pratiques« 

  • Le Bulding Information Modeling/Model/Management (BIM), processus nécessitant sur des bases de données, devient un support de transformation.
  • Le développement des objets connectés.
  • La transition écologiques et énergétique. 

Formation continue et décloisonnement

  • La formation continue : Avec l'éducation à l’IA en formation initiale dès le plus jeune âge, c’est  »un levier fondamental« . Le CCCA-BTP a ainsi commencé à intégrer l’IA dans ses projets. Par exemple, celui visant à accompagner les apprentis dans leur parcours (plus grande individualisation) et l’expérimentation dont l’objectif est d’accroître la sensibilisation des jeunes aux bons gestes et postures pour une meilleure prévention des risques. Les apprentis volontaires sont dotés d’EPI (équipements de sécurité individuelle) connectés à une plateforme intégrant de l’IA pour une analyse prédictive des comportements. Le rapport met en garde contre  »le phénomène d’illectronisme qui commence à se développer, afin de ne laisser personne au bord du chemin« .
  • Le décloisonnement :  »Les interactions vont s’imposer : très probablement, en matière de partage de données, mais également entre acteurs, des artisans aux grands groupes, à travers l’horizontalité générée et d'éventuelles mutualisations.«  La donnée décloisonne et dans un secteur comme le bâtiment, qui fonctionne globalement en silos et de manière verticale,  »on peut imaginer des ruptures liées aux usages des locaux".
Jacques Chanut
Fiche n° 30197, créée le 24/04/18 à 10:22 - MàJ le 31/05/19 à 17:38

Jacques Chanut



Parcours Depuis Jusqu'à
Conseil économique, social et environnemental
Membre Mars 2015 Aujourd'hui
Mars 2015 Aujourd'hui
Mouvement des Entreprises de France
Membre du Bureau et Comité exécutif, Président de la commission Logement Juin 2014 Aujourd'hui
Juin 2014 Aujourd'hui
Fédération française du bâtiment
Président 2014 Aujourd'hui
2014 Aujourd'hui
Rainero et associés
PDG 2012 Aujourd'hui
2012 Aujourd'hui
Conseil des Régions de la Fédération Française du Bâtiment
Président Mars 2011 Aujourd'hui
Mars 2011 Aujourd'hui
Chanut Bâtiment SAS
PDG 1996 Aujourd'hui
1996 Aujourd'hui
Action Logement
Président Septembre 2015 à Février 2018
Septembre 2015 Février 2018
Fédération française du bâtiment
Vice-président Mars 2011 à 2014
Mars 2011 2014
Fédération du Bâtiment Rhône-Alpes
Président Mars 2009 à 2011
Mars 2009 2011
Commission Economie de la Fédération Française du Bâtiment
Président 2008 à 2011
2008 2011
Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics de l’Isère
Président 2003 à 2009
2003 2009
Êtablissement & diplôme Année(s)
École supérieure de commerce de Chambéry
Diplôme de commerce 1987
1987

Né le 21/11/1964


Fédération française du bâtiment
Fiche n° 6515, créée le 08/02/18 à 14:15 - MàJ le 08/02/18 à 14:18

Fédération française du bâtiment

• Fédération patronale des professionnels du bâtiment (FFB)
Création :
1904
Missions : défendre, représenter et accompagner les entreprises du secteur du bâtiment
Adhérents : 57 000 entreprises revendiquées, dont 35 000 artisanales. Représentant 1,08 million de salariés (chiffres FFB 2016)
La FFB regroupe :
- 100 unions départementales (métropole et outre-mer)
- 18 fédérations régionales (métropole et outre-mer)
- 32 unions et syndicats de métiers
Président : Jacques Chanut
Responsable communication : Anaïk Cucheval
Tél. : 01 40 69 51 00
Fax : 01 45 53 58 77
contact



Fédération française du bâtiment
33 Avenue Kléber
75116 Paris - FRANCE
Téléphone : 09 61 30 93 62
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1