Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

Démission de Nicolas Hulot : « Nous continuons de soutenir le plan de rénovation » (J. Chanut, FFB)

News Tank Cities - Paris - Actualité n°127433 - Publié le 28/08/2018 à 19:11
- +
©  S.C.
Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB), le 11/07/2018. - ©  S.C.

« La FFB Fédération française du bâtiment prend acte du départ de Nicolas Hulot du ministère de la Transition écologique et solidaire, et du relais assuré par Sébastien Lecornu et Brune Poirson », indique Jacques Chanut, président de la FFB, le 28/08/2018, après l’annonce de Nicolas Hulot de quitter le Gouvernement. 

La fédération du bâtiment déclare avoir « soutenu et continue de soutenir le travail engagé par Nicolas Hulot en faveur du Plan de rénovation des bâtiments. Cette démarche est indispensable pour que la France puisse tenir ses engagements pris lors de la COP21. Elle implique des moyens à la hauteur des ambitions, en particulier à travers une politique volontariste et pérenne d’incitations financières aux travaux de performance énergétique et environnementale, en faveur du logement comme du non résidentiel. »  

Pour Jacques Chanut, « cela implique aussi d’encourager l’innovation technique et la montée en compétences de l’ensemble des acteurs sur tout le territoire. Lors de son intervention à l’Université d’été du Medef, le Premier ministre a confirmé la volonté du Gouvernement de maintenir les objectifs de la transition énergétique. »

La FFB affirme se mettre à la disposition des 2 secrétaires d’État, Sébastien Lecornu et Brune Poirson, afin que « le plan de rénovation des bâtiments soit finalisé et débouche, au plus vite, sur l’engagement d’un important volume de travaux véritablement efficaces ». Des propositions que la FFB détaille, pour le secteur du bâtiment, sur le site « Bâtir pour la planète. »


« Nous commençons à entendre un bruit de fond sur le retour de l’écologie punitive »

Les derniers propos de Jacques Chanut à propos de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, soulignaient le 11/07/2018 que « le plus dur est peut-être à venir », lors de la présentation de la note de conjoncture du secteur du bâtiment. « Nous commençons à entendre un bruit de fond sur le retour de l’écologie punitive », affirme Jacques Chanut, craignant le retour du « dogmatisme ». Il évoquait une obligation de travaux avant la mise sur le marché d’un logement, voire l’interdiction de louer, ou encore la mise en place d’un « bonus-malus » pour la vente d’un bien immobilier, en fonction de son diagnostic thermique.

« La cause de ce ralentissement n’est pas liée au contexte économique, mais uniquement à des mesures gouvernementales », a souligné Jacque Chanut, en référence à la suppression de l’APL Aide personnalisée au logement - aide financière destinée à réduire le montant du loyer pour l’accession à la propriété, à la réduction du PTZ Prêt à taux zéro et la fin du dispositif Pinel dans certaines zones non tendues, inscrites dans le budget 2018. 

« Le CITE doit être transformé en Prime Hulot en 2019 »

Au sujet du CITE Crédit d’impôt transition énergétique - concerne les travaux d’amélioration énergétique de l’habitation principale , Jacques Chanut a affirmé le 11/07/2018 devant Patrick Vandromme, président de LCA-FFB, Constructeurs et Aménageurs de la Fédération Française du Bâtiment qu’il devait « être transformé en Prime Hulot en 2019, dont nous ne connaissons pas les contours. Toutefois, nous attendons les précisions avec inquiétudes. (…) On peut faire de la rénovation dans les beaux quartiers. Mais dans beaucoup de petites villes, le coût des travaux est supérieur à la valeur vénale du bien ou entraîne un retour sur investissement trop long pour de la location ».

L’activité entretien-amélioration des logements qui représente 77 Md€ par an

Les professionnels du bâtiment ne comprennent, en effet, toujours pas la décision de la suppression du crédit d’impôt transition énergétique pour le remplacement des portes et des fenêtres. Matignon avait justifié cette décision par les nombreux effets d’aubaine du dispositif, comme le changement de portes blindées.

« Nous étions pourtant prêts à des aménagements, en se focalisant notamment sur le remplacement des fenêtres à simple vitrage par du double vitrage, mais nous n’avons pas été écoutés. » 

Jacques Chanut avait partagé cette vision. « Les fenêtres sont les portes d’entrée de la rénovation. (…). Nous étions pourtant prêts à des aménagements, en se focalisant notamment sur le remplacement des fenêtres à simple vitrage par du double vitrage, mais nous n’avons pas été écoutés. »  Avant de rappeler les chiffres de l’activité entretien-amélioration des logements qui représentent 77 Md€ d’activité par an alors que le domaine de la construction enregistre 58 Md€. Un arrêt du CITE a été publié le 30/06/2018 plutôt qu’au 01/01/2018. « Un ralentissement de l’activité est donc à prévoir », a estimé le président de la Fédération du bâtiment.  

Jacques Chanut


Né le 21/11/1964


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Smabtp
Président
Action Logement
Président
Mouvement des Entreprises de France (MEDEF)
Membre du Bureau et Comité exécutif, Président de la commission Logement
Rainero et associés
PDG
Conseil des Régions de la Fédération Française du Bâtiment
Président
Fédération du Bâtiment Rhône-Alpes
Président
Commission Economie de la Fédération Française du Bâtiment
Président
Fédération du Bâtiment et des Travaux Publics de l’Isère
Président
Chanut Bâtiment SAS
PDG

Établissement & diplôme

École supérieure de commerce de Chambéry
Diplôme de commerce

Fiche n° 30197, créée le 24/04/2018 à 10:22 - MàJ le 02/09/2020 à 13:09

Fédération Française du Bâtiment (FFB)

• Organisation professionnelle. Regroupe 100 unions départementales (métropole et outre-mer), 18 fédérations régionales et 32 unions et syndicats de métiers
• Création :
1904
• Missions : défendre, représenter et accompagner les entreprises du secteur du bâtiment
• Adhérents : 50 000 entreprises revendiquées dont 35 000 artisanales représentant 1 155 000 salariés (chiffres FFB 2020)
• Président : Olivier Salleron
• Délégué général : Éric Jourde
• Responsable communication : Anaïk Cucheval
• Tél. : 01 40 69 51 00
• Fax : 01 45 53 58 77

contact


Catégorie : Fédération professionnelle


Adresse du siège

33 Avenue Kléber
75116 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6515, créée le 08/02/2018 à 14:15 - MàJ le 25/04/2022 à 16:06

©  S.C.
Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB), le 11/07/2018. - ©  S.C.