Exclusif« Obtenir un permis de construire est un chemin de croix en 2021 » (Thibault Dutreix, Dg de Coffim)

News Tank Cities - Paris - Interview n°214739 - Publié le 19/04/2021 à 10:00
- +
©  Laurence de Terline
Thibault Dutreix, directeur général de Coffim - ©  Laurence de Terline

« En 2020 et 2021, la situation de blocage des permis de construire chez certains élus locaux est très marquée selon les territoires. C’est une réalité, pas une polémique. Obtenir un permis de construire, aujourd’hui, est un chemin de croix. Cela n’a jamais été aussi compliqué. Comme en 2020, la production de logements sera encore très basse en 2021, marquée par des prix élevés », déclare à News Tank Thibault Dutreix
, directeur général du groupe Coffim • Coffim est un groupe familial • Activité : promotion immobilière, développement de projets urbains, gestion en propre d’immeubles, investissement dans l’innovation, immobilier d’entreprise… , le 19/04/2021. 

« On enregistre en 2021 des prix de logements neufs proches de 9 000 € du m² à Clichy (Hauts-de-Seine), contre environ 6 000 € du m² en 2017, et 13 000 € à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) contre environ 10 000 € en 2017. Avec une demande toujours largement supérieure à l’offre et un climat compétitif très soutenu, les prix des logements augmentent mécaniquement face à la hausse de prix des charges foncières exigés par les propriétaires qui font monter les prix », selon Thibault Dutreix. 

« Dès les 1e semaines après le 1e confinement entre mars et mai 2020, nous étions dans d’incertitude de savoir comment le marché de l’immobilier allait réagir à cette situation inédite et comment le marché du logement neuf allait tourner. Finalement, les prix n’ont pas beaucoup baissé en 2020. Avec la rareté de l’offre, surtout en zones tendues, et les taux d’intérêt historiquement bas, nous observons des prix de logements qui repartent à la hausse, malgré le contexte économique très difficile », dit-il. 

Thibault Dutreix répond aux questions de News Tank.


« Nous intervenons essentiellement en zones tendues, là où existent de forts besoins de logements »

Quel est le positionnement de votre groupe de promotion immobilière ? 

10 000 logements en construction et en projet, 75 000 m² de bureaux »

Le groupe familial de promotion immobilière, fondé il y a 30 ans et dirigé par Dominique Dutreix, (président) et moi-même en tant que directeur général ne cesse d’accroître son activité et d’innover depuis sa création. Depuis mai 2019, Coffim a ouvert son capital à hauteur de 30 % à la société d’investissement Oaktree Capital Management, un fonds d’investissement américain. Avec plus de 10 000 logements en construction et en projet, 75 000 m2 de bureaux et un volume d’affaires prévisionnel de 2,4 Md€ TTC (au 31/12/2020) nous nous positionnons comme un acteur de référence de la promotion à Paris intra-muros, en région parisienne et dans les grandes métropoles comme Marseille et Lyon. Nous intervenons essentiellement en zones tendues, là où existent de forts besoins de logements. Notre production annuelle représente entre 2 000 et 2 500 logements, dont les 3/4 sont réalisés en Île-de-France et Paris. La réalisation de logements en zone tendue (habitation, accession sociale ou intermédiaire, résidences étudiantes, seniors, tourisme & affaires et coliving) est notre terrain de prédilection, sans oublier les opérations de bureaux et d’hôtellerie.

Nous avons investi dans l’innovation et lancé notre 1e commercialisation 100 % digitale »

Nous avons investi dans l’innovation et lancé notre 1e commercialisation 100 % digitale avec le programme Collection Pignonnet et en proposant une offre de logements neufs connectés en partenariat avec la société Smarthab, à Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône). Nous avons aussi livré avec Eiffage Immobilier • Eiffage Immobilier, filiale d’Eiffage Construction Mission : constructeur promoteur Création : 2000 Directeur général : Philippe Plaza Directeur général adjoint : Étienne Passani Chiffre… en mars 2021, 3 des 4 bâtiments de la résidence « Les Jardins de Rodin » composée de 149 logements, à Villiers-sur-Marne (Val-de-Marne). Le 4e et dernier bâtiment sera finalisé d’ici à mai 2021 et l’ensemble de la résidence a été vendu à Vilogia et In’li. Située à proximité des stations des RER E, RER A et de la future gare du Grand Paris Express de la ligne 15 Bry-Villiers-Champigny, cette opération assurera une faible consommation d’énergie. Certifiée NF Norme française Habitat HQE Haute qualité environnementale , le programme est conforme à la RT 2012 Réglementation thermique 2012 - Instaurée à l’article 4 de la loi Grenelle 1, la RT 2012 a pour objectif de limiter la consommation d'énergie primaire des bâtiments neufs à 50 kWhEP/(m².an) en moyenne (-10 %). Cela valide notre capacité à respecter des règles très strictes portant sur la conception, la réalisation et les services à la clientèle de nos opérations.

Quel a été l’impact de la crise sanitaire en 2020 sur votre activité immobilière ? 

La production de logements sera encore très basse en 2021 »

Dès les 1e semaines qui ont suivi le 1e confinement entre mars et mai 2020, nous étions dans l’incertitude de savoir comment le marché de l’immobilier allait réagir à cette situation inédite et comment le marché du logement neuf allait tourner. Finalement, les prix n’ont pas beaucoup baissé en 2020. Avec la rareté de l’offre, surtout en zones tendues, et les taux d’intérêt historiquement bas, on observe des prix de logements qui repartent à la hausse, malgré le contexte économique très difficile.

9 000 € du m² à Clichy (Hauts-de-Seine), contre environ 6 000 € en 2017 »

Quant à la situation de blocage des permis de construire chez certains élus locaux en 2020 et 2021, elle est très marquée selon les territoires. C’est une réalité, ce n’est pas une polémique. Obtenir un permis de construire, aujourd’hui, est un chemin de croix. Cela n’a jamais été aussi compliqué. Comme en 2020, la production de logements sera encore très basse en 2021, marquée par des prix élevés. Je rappelle que l’on enregistre en 2021 des prix de logements neufs proches de 9 000 € du mà Clichy-sur-Seine) contre environ 6 000 € du men 2017, et 13 000 € à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) contre environ 10 000 € en 2017. Avec une demande toujours largement supérieure à l’offre et un climat compétitif extrêmement soutenu, les prix des logements augmentent mécaniquement face à la hausse de prix des charges foncières exigés par les propriétaires qui font monter les prix. 

Quelles sont les dernières opérations de bureaux que vous avez livrées en Île-de-France ? 

Nous avons signé, avec Anacap Financial Partners et Freo Group, la  VEFA Vente en état futur d’achèvement - Contrat de vente « sur plan » d’un immeuble de bureaux de 11 143 m² à Châtillon (Hauts-de-Seine). Le projet conçu par l’agence Quadri Fiore Architecture sera livré au plus tard au 1e trimestre 2023. Dans ce contexte actuel, nous sommes fiers de lancer cette opération tertiaire, aboutissement de 2 ans de travail en lien avec les investisseurs et acteurs locaux de la Ville de Châtillon. Il est emblématique des valeurs que nous portons et des projets que nous souhaitons développer : des immeubles innovants répondant aux évolutions récentes du marché du bureau et de ses usages, inscrits dans une démarche éco-responsable. 

Quelles sont les particularités du programme Asnières So Oh (270 logements) porté par Cogedim et Coffim et conçu par MPA architectes et Ory architecture à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) ? 

L’opération Asnières So Oh, portée par Cogedim et Coffim et conçue par MPA architectes et Ory Architecture à Asnières-sur-Seine (Hauts-de-Seine) est l’une de nos fiertés. En décembre 2020, elle a reçu successivement la Pyramide d’Argent dans la Catégorie « Grand Prix Régional » et la Pyramide d’Or dans la catégorie « Grand Prix National » décernées par la Fédération des promoteurs immobiliers • Organisation professionnelle représentant les promoteurs du secteur privé, avec 635 membres dans 18 Chambres régionales • Création : 1971 (sous le nom de fédération nationale des… . Elle est située dans la ZAC du Parc d’Affaires Sud d’Asnières-sur-Seine, avec l’objectif de livrer la 1e tranche du programme (18 150 m2, 270 logements dont 70 sociaux) à partir du 4e trimestre 2021.

L’opération Asnières So Oh illustre le rôle majeur que joue la promotion immobilière dans les villes de demain »

La 2e tranche du programme est en montage. Cette co-promotion illustre parfaitement le rôle majeur que joue la promotion immobilière dans les villes de demain, pour les rendre intelligentes et durables, tout en répondant aux nouveaux usages. La volonté de proposer un urbanisme réfléchi, une architecture harmonieuse intégrée au contexte et ouverte à tous les usages, est primordiale. 

Comment comptez-vous renforcer votre présence en Seine-Saint-Denis ?   

Notre présence s’illustre par développement de nombreux programmes sur le territoire de la Seine-Saint-Denis. Ces projets, destinés à l’accession libre, avec une partie de logement social, illustrent notre savoir-faire pluridisciplinaire ainsi que nos convictions en matière de développement durable, d’innovations et de mixité d’usage. Je cite le programme Oxygène à Montreuil (Seine-Sainte-Denis) au sein duquel ont été imaginés des aménagements favorables à la biodiversité tels que des sources d’alimentation pour les insectes et les oiseaux, des refuges, ainsi que des espaces de reproduction et de nidification. La résidence Végétal à Villepinte illustre ce parti pris. Sur la ZAC de la Pépinière, un écoquartier, bien équipé, respectueux de l’environnement et de ses habitants, le projet s’inscrit dans la philosophie du lieu.

Développer de nombreux programmes en Seine-Saint-Denis »

Précisons que nous contribuons également à la dimension sociale des projets en favorisant notamment la mixité d’usage. Dans cette optique, le projet de requalification urbaine Serap, à Bagnolet, est un témoignage concret. Avec 2 résidences étudiantes s’appuyant sur une programmation mixte, des logements en accession classique, des logements sociaux, des logements en accession intermédiaire et des commerces en pied d’immeuble, ce programme illustre parfaitement ce sujet. Citons aussi le projet Montreuil Lauriau (situé rue Gaston Lauriau, à Montreuil) qui propose des logements destinés aux personnes âgées, des logements sociaux, 1 crèche ainsi que des locaux d’activités modulables et décloisonnables, accueillants des ateliers et lofts. 

Nous sommes attentifs à la dimension patrimoniale de nos projets. Le projet La Closerie 104, à Montreuil, a permis de renouer avec l’histoire du site. La programmation associe le développement d’une résidence neuve et la réhabilitation de deux anciennes maisons de maraîchers.

Parcours

Coffim
Directeur général
EBRD
Principal Banker
Goldman Sachs
Analyst

Établissement & diplôme

Insead (Institut européen d’administration des affaires de Fontainebleau)
MBA
Saint Louis de Gonzague-Franklin
Prepa

Fiche n° 43466, créée le 16/04/2021 à 11:53 - MàJ le 16/04/2021 à 12:06

Coffim

Coffim est un groupe familial

• Activité : promotion immobilière, développement de projets urbains, gestion en propre d’immeubles, investissement dans l’innovation, immobilier d’entreprise, Immobilier résidentiel et Investissement locatif

• Implantations : Paris intra-muros, 1e et 2e couronnes franciliennes, grandes métropoles régionales : Marseille et Lyon

• Création : 1988

• Président : Dominique Dutreix

• Directeur général : Thibault Dutreix

• Volume d’affaires prévisionnel (31/12/2020)  : 2,4 Md€ TTC

• Tel. : 01 40 72 99 99

Contact


Catégorie : (IHL) Promoteur et constructeur


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 12046, créée le 16/04/2021 à 11:23 - MàJ le 18/04/2021 à 19:35


©  Laurence de Terline
Thibault Dutreix, directeur général de Coffim - ©  Laurence de Terline