Exclusif« Inventer des modes de production d’immobilier en milieu urbain » (F. Trautmann, Le Sens de la vie)

News Tank Cities - Paris - Interview n°219881 - Publié le 07/06/2021 à 16:33
©  DR - Le Sens de la Vie
Flore Trautmann - ©  DR - Le Sens de la Vie

« Pour contrer les forces centrifuges auxquelles sont soumises nombre d’activités économiques et pour maintenir une diversité programmatique riche en ville, il nous incombe à nous d’inventer de nouveaux modes de production d’immobilier d’activité en milieu urbain dense. Le Sens de la Ville accompagne des opérateurs publics et privés positionnés sur cette problématique, dans la définition et l’expérimentation de nouvelles offres programmatiques consistantes du point de vue de leur modèle économique, de montage et de gestion », indique Flore Trautmann
, présidente de la coopérative Le Sens de la vie (stratégie urbaine, programmation et ingénierie de projets), le 07/06/2021.

« Nos missions nous conduisent également à interroger les leviers dont disposent les pouvoirs publics pour favoriser le maintien d’activités en ville. Notre recherche-action s’inscrit donc dans le prolongement de nos missions, pour approfondir certains enjeux que nous rencontrons mais que nous n’avons pas toujours le temps de traiter comme nous le souhaiterions », déclare Flore Trautmann. Elle interviendra dans le cadre du webinaire du Plan urbanisme construction architecture • Organisme interministériel de recherche et d’expérimentation dans les domaines de l’urbanisme, de la construction et de l’architecture • Rattaché aux ministères de la Transition écologique et… (« Ville productive : quel outils pour l’attractivité des collectivités ? ») prévu le 09/06/2021.

Flore Trautmann a développé une expertise sur la programmation d’espaces non standardisés (habitats groupés, tiers lieux, coworking) via des partenariats promoteurs-aménageur (L’Ile-Saint-Denis, Ivry Confluences, Saint-Denis Confluences et les Ardoines), travaillant au montage amont des partenariats, à la stratégie de projet d’ensemble et à leur conduite opérationnelle (co-élaboration de fiches de lots, bilans promoteurs, montage de stationnements mutualisés, contours des actes de vente, dossiers de permis de construire…).

Flore Trautmann répond aux questions de News Tank.


« Hiatus qui s’explique pour l’essentiel par des valeurs foncières et immobilières qui s’envolent »

Pouvez-vous nous présenter votre structure Le sens de la ville et dans quel cadre votre recherche-action (intitulée « Quelle place pour quel travail en ville : les conditions économiques, sociales et environnementales de la ville productive ») s’inscrit-elle ?

Pour contrer les forces centrifuges auxquelles sont soumises nombre d’activités économiques et pour maintenir une diversité programmatique riche, en ville, il nous incombe à nous d’inventer de nouveaux modes de production d’immobilier d’activité en milieu urbain dense.

Comment favoriser le maintien d’activités en ville »

Le Sens de la Ville accompagne des opérateurs publics et privés positionnés sur cette problématique, dans la définition et l’expérimentation de nouvelles offres programmatiques consistantes du point de vue de leur modèle économique, de montage et de gestion. Nos missions nous conduisent également à interroger les leviers dont disposent les pouvoirs publics pour favoriser le maintien d’activités en ville. Notre recherche-action s’inscrit donc dans le prolongement de nos missions, pour approfondir certains enjeux que nous rencontrons mais que nous n’avons pas toujours le temps de traiter comme nous le souhaiterions.

Comment expliquez-vous ce hiatus entre le discours visant la « re-localisation » des activités dans les villes et les difficultés rencontrées par les entrepreneurs ?

Le hiatus s’explique pour l’essentiel par des valeurs foncières et immobilières qui s’envolent, sans corrélation avec les taux d’effort admissibles de bon nombre d’acteurs économiques pour leurs locaux.

Flore Trautmann a cofondé Le Sens de la Ville en 2015, un collectif pluridisciplinaire, un think & do tank urbain. « Think » pour développer des sujets transverses de réflexion sur la ville (notamment, méthodologies du bottom-up, voies alternatives de commercialisation, fabriques artisanales de la ville) et « do » pour intervenir comme conseil auprès de maîtres d’ouvrage publics et privés. Il vient également en appui d’équipes de maîtrise d’œuvre (stratégies et programmations urbaines, montage opérationnel, méthodologies de projets urbains, accompagnement à l’élaboration de partenariats de projets…).

Vous dénoncez le flou dans les dispositifs de soutien au retour des activités. Quels sont-ils ?

Volontarisme affiché dans ces 2 métropoles, Bordeaux et Rennes »

L’essentiel du flou vient d’une difficulté à qualifier les activités économiques qui vont pouvoir bénéficier d’un accès à de l’immobilier aidé. On parle « d’activités productives » pour être un peu plus précis mais sans définition correspondante non plus.

Vous ciblez comme objet plus approfondi de votre recherche les cas de métropoles. Avec quelles caractéristiques ?

Il y a un volontarisme affiché dans ces 2 métropoles, Bordeaux et Rennes. Notre recherche nous permettra de qualifier plus précisément les politiques publiques déployées, mais nous n’en sommes qu’au début de notre recherche.

Parcours

Le Sens de la vie
Présidente et cofondatrice
Brémond
Directrice de projets (urbaniste)
Icade
Responsable de projets
Sciences Po Paris (IEP Paris)
Doctorante

Fiche n° 43788, créée le 07/06/2021 à 15:39 - MàJ le 07/06/2021 à 16:01

Plan urbanisme construction architecture (Puca)

• Organisme interministériel de recherche et d’expérimentation dans les domaines de l’urbanisme, de la construction et de l’architecture
• Rattaché aux ministères de la Transition écologique et solidaire et de la Cohésion des territoires.
• Création : 23/04/1998 (par arrêté ministériel)
• Compositon :
- 1 comité des parties prenantes chargé de définir les priorités de recherche et de réunir des représentants des instances administratives, des milieux scientifiques, des milieux professionnels et des décideurs urbains (collectivités locales et aménageurs publics), présidé par Robert Herrmann, président de Strasbourg Eurométropole
- 1 conseil scientifique composé de 10 membres
- 1 secrétariat permanent chargé de piloter l’exécution des programmes et d’en valoriser les résultats, dirigé par Hélène Peskine
• Tél. : 01 40 81 24 37
Contact

Catégorie : (Public) Etat


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6534, créée le 09/02/2018 à 11:35 - MàJ le 03/06/2020 à 15:06

 


©  DR - Le Sens de la Vie
Flore Trautmann - ©  DR - Le Sens de la Vie