Début

Biodiversité urbaine : 24 villes engagées, 6 via un PLU ou PLUi (observatoire des villes vertes)

Paris - Publié le mercredi 12 juin 2019 à 12 h 54 - n° 149261 Amiens, Angers, Besançon, Bordeaux, Bourges, Brest, Caen, Créteil (Val-de-Marne), Dijon, Grenoble, Limoges, Marseille, Metz, Montigny-lès-Metz (Moselle), Nantes, Nice, Nîmes, Orléans, Paris, Poitiers, Reims, Tourcoing, Tours et Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne) sont les 24 villes les « plus engagées sur le front du vert en ville », avec inventaire de la faune et la flore, selon l’observatoire des villes vertesObservatoire des villes vertes, dans sa 8e étude « Protection de la biodiversité en ville : que font les municipalités les plus engagées ? », publiée le 06/06/2019.

• 6 villes (Paris, Dijon, Tourcoing, Nantes, Orléans et Metz) imposent une part de végétalisation dans leur PLUPLUPlan local d'urbanisme ou PLUiPLUIPlan local d'urbanisme intercommunal. « Paris a opéré un verdissement du PLU entre 2016-2018 pour favoriser l’accueil de la biodiversité, avec plus de 4000 arbres plantés et 3,9 hectares en plus de “pleine terre végétalisée” depuis 2016. Ajouté à cela, l’article 13 du PLU a renforcé les exigences quantitatives de végétalisation en augmentant les normes minimales de végétalisation de 33 % ou 29 % -selon les terrains- et l’obligation de végétaliser les nouvelles toitures terrasses de surface supérieures à 100 m² », déclare l’observatoire des villes vertes, le 11/06/2019.
• 15 villes ont mis en place un Plan Biodiversité unifié et global.
• 19 villes « voient les effets positifs de leurs politiques en faveur de la nature en ville ».

« Toutes les villes enquêtées déclarent déployer une politique en faveur de la biodiversité. Seule ombre au tableau : le PLU(i), outil incontournable pour construire un cadre de vie sain, attractif et durable s’il prend bien en compte les questions de végétalisation et de biodiversité, est encore insuffisamment utilisé », indique l'étude. « La formation et la sensibilisation au patrimoine vert semblent être les prochaines grandes étapes d’une démarche globale vers une ville biodiverse ».

« Alors que la mobilisation des élus sur cette thématique s’accroît à l’approche des municipales, les espaces verts restent le levier le plus efficace pour sensibiliser la population à la préservation de la biodiversité en milieu urbain », déclare la Banque des territoiresBanque des Territoires.

Créé par l’UnepUnepL'Union Nationale des Entreprises du Paysage et l’HortisHortisOrganisation rassemblant les responsables d’espaces nature en ville, l’observatoire des villes vertes promeut le foisonnement d’initiatives végétales en milieu urbain.
© Observatoire des villes vertes
© Observatoire des villes vertes

« Une mobilisation accrue des élus » (Banque des territoires)

Les 4 actions les plus courantes pour protéger la biodiversité

  • Lutte contre les espèces invasives (22 villes sur 24) ;
  • Création de « continuités écologiques » (21 villes) ;
  • Gestion alternative des eaux pluviales (21 villes) ;
  • Végétalisation des infrastructures grises (19 villes).

Les responsables de la politique en matière de biodiversité à la Ville

Dans 10 villes (sur 24), le maire s’occupe directement de la politique de biodiversité. Dans 12 villes, il s’agit de la direction des espaces verts, et dans 2 villes, un autre services. Limoges a fait de la protection de la biodiversité sa priorité dans le cadre de son « Agenda 2030 » qui comporte 17 autres objectifs de développement durable, indique l'étude à titre d’exemple. Dans 12 villes, il s’agit de la direction des espaces verts. Dans 2 villes, un autre service se charge de ce pan de la politique territoriale :

  • Orléans, avec une Direction environnement et prévention des risques ;
  • Brest, avec une Direction de l'écologie urbaine.

La sensibilisation des habitants aux problématiques de biodiversité

Les villes identifiées ont toute mis en place des actions de sensibilisation des habitants, selon l’Observatoire des villes vertes. « Toutes les villes du panel de l’Observatoire considèrent que les espaces verts sont les vecteurs privilégiés de la sensibilisation du public à la préservation de la biodiversité en milieu urbain », indique la Banque des territoires. 

  • La majorité des villes a mis en place des ateliers d’informations pour le public et des formations pour les collaborateurs de la ville (22 villes sur 24) ; 
  • 19 villes organisent des événements autour de la biodiversité et 14 villes des conférences thématiques. 
Observatoire des villes vertes
Fiche n° 8747, créée le 07/06/19 à 06:03 - MàJ le 07/06/19 à 18:14

Observatoire des villes vertes

L’Observatoire des villes vertes a été créé par l’Union nationale des entreprises du paysage et l’Hortis (organisation rassemblant les responsables d’espaces nature en ville).
Mission : développer la réflexion sur les perspectives de la ville verte en France et promouvoir le foisonnement d’initiatives végétales en milieu urbain
Création : 2015
Effectif : 20 experts
Dirigeante  : Catherine Muller
Tél. : 01 42 33 88 62
Contact



Observatoire des villes vertes
60 ter rue Haxo
75020 - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Banque des Territoires
Fiche n° 8085, créée le 10/01/19 à 06:06 - MàJ le 09/09/19 à 17:06

Banque des Territoires

Entité du groupe Caisse des dépôts rassemblant en une structure unique les expertises internes de cette dernière à destination des territoires (conseil et ingénierie, prêts à l’habitat et au secteur public local, investissements en fonds propres, opérateur de logement social, services bancaires, consignations et dépôts spécialisés)
- 16 directions régionales
- 35 implantations territoriales
• Mission : apporter plus rapidement des solutions sur mesure à tous ses clients, avec une attention particulière aux petites et moyennes collectivités. En fonction du besoin de chaque client, la Banque des Territoires peut intervenir à toutes les étapes d’un projet, en amont comme en aval.
• Création : mai 2018
• Budget : peut apporter en moyenne 20 Md€ par an aux territoires
- 15 Md€ de prêts au logement social
- 2 Md€ en complément issus du Plan Logement
- 1,5 Md€ de prêts aux collectivités locales
- 1,5 Md€ d’investissements sur fonds propres
• Effectifs : environ 10 000 employés
• Directeur général : Olivier Sichel, directeur général adjoint du groupe Caisse des dépôts
• Contact : Sophie Quatrehomme, directrice de la communication du groupe Caisse des dépôts
• Tél. : 01 58 50 00 00



Banque des Territoires
56, rue de Lille
75007 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1