Début

JOP 2024 : « L’héritage immatériel est aussi important que l’héritage matériel » (Mathieu Hanotin)

Paris - Publié le mardi 19 mai 2020 à 13 h 43 - n° 183501 • Pas de retard sur le calendrier des chantiers, ni dans le déroulement des procédures (attribution des marchés, études de sols, préparation des permis de construire…) ;
• pas de surcoûts financiers à ce stade mais des « coûts d’actualisation » qui ne remettent pas en cause les équipements programmés ni les engagements de la Solideo et du COJOCOJOComité d'organisation des Jeux olympiques Paris 2024 ;
• nécessité de maîtriser les enveloppes budgétaires dans le contexte actuel de tension économique et vigilance sur les deniers publics ;
• déployer une « accessibilité universelle » entre les ouvrages et favoriser les mobilités actives pour toutes les personnes, au nom des Jeux paralympiques ;
• porter attention à l’héritage immatériel (participation citoyenne, acceptation sociale, accompagnement des actions, pratique du sport…) aussi important que l’héritage matériel (logements, locaux d’activité, stades, piscines…).
Telle est la conclusion du wébinaire organisé par News Tank Cities, le 18/05/2020, avec News Tank Sport, sur les préparatifs et le calendrier des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

« Le Covid-19Covid-19Maladie virale provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2. Il est responsable d'une épidémie qui a démarré à Wuhan en Chine en novembre 2019 évoluant au statut de pandémie en mars 2020 ne nous a pas fait perdre de temps. L’impact est marginal. Nous sommes dans les temps des procédures et des études. À ce stade, il est hors de question remettre en cause notre calendrier et d’imaginer de décaler d’un an Paris 2024 », indiquent Mathieu HanotinMathieu Hanotin, conseiller départemental chargé des sports et Grands Événements au Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, et Antoine Chinès, délégué général aux JOPJOPJeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 et grands événements de la Ville de Paris, le 18/05/2020.

« Même si les JO de Paris ne sont pas la principale préoccupation des Français du moment, nous sommes opposés au report. Notre objectifs est que tous les engagements soient tenus, y compris en termes environnementaux, sociétaux et sociaux », déclare Patrick BraouezecPatrick Braouezec, vice-président de la Métropole du Grand Paris, président de l’EPTEPTÉtablissement public territorial Plaine Commune et président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris. « Nous sommes encore dans le temps de l’architecture et de l’ingénierie. Pendant les 2 mois de confinement, le travail s’est fait à distance. 2020 est l’année des permis de construire, après les travaux de déconstruction et de préparation des sols. 2021 sera celle du gros œuvre », dit Philippe Rozier, directeur adjoint de la Société de livraison des ouvrages olympiquesSociété de Livraison des Ouvrages Olympiques.

Le compte à rebours des JOP de Paris 2024 a débuté. 29 maîtres d’ouvrages sont en charge de 40 objets olympiques et 58 ouvrages au total, dont le village olympique et paralympique à Saint-Ouen et Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), le centre aquatique à Saint-Denis. Les travaux doivent démarrer au plus tard le 01/01/2021 en vue d’une livraison au 1e trimestre 2024 (certains dès l’automne 2023).
Webinaire JOP 2024, le 18/05/2020 - © BB
Webinaire JOP 2024, le 18/05/2020 - © BB

Replay du wébinaire sur les JOP 2024 (18/05/2020) 1h35

« L’urgence n’est jamais synonyme d’exemplarité »

« Respecter tous les engagements environnementaux, sociétaux, sociaux. C’est l’ADN de ces Jeux à Paris. Au nom de l’urgence à rattraper des retards ou de la relance économique, il ne faudrait pas oublier nos engagements vis-à-vis de la population. L’urgence n’est jamais synonyme d’exemplarité. (…) Ce soit être aussi les JO des mobilités actives, coordonnées avec 2 lignes de RER et la ligne 13, et de l’accessibilité universelle, pour tous les publics. Ce sont aussi les Jeux paralympiques. (…) Sur l'échangeur de Pleyel (jonction A86 et porte de Paris), nous attendons la décision de la cour d’appel administrative de Paris. Nous reverrons la copie avec la Solideo pour augmenter les protections phoniques et lutter contre la pollution ». (Patrick Braouezec, président de l’établissement public territorial Plaine Commune, président du conseil de surveillance de la Société du Grand Paris et vice-président de la Métropole du Grand Paris).

« Nous sommes encore dans le temps de l’architecture et de l’ingénierie. Pendant les 2 mois de confinement, le travail s’est fait à distance. 2020 est l’année des permis de construire, après les travaux de déconstruction et de préparation des sols. 2021 sera celle du gros œuvre. Entre fin 2023 et mars 2024, nous livrerons les ouvrages. Nous voulons susciter l’innovation à horizon 2030 et 2050. (…) Concernant les coûts, il n’y a pas de dérive. Il y aura une tension sur les ouvrages complexes, nous le savons. La maîtrise d’ouvrage sera l’exploitant futur des équipements. Il faut donc être prudent. (…) Nous serons vigilants sur les 25 % des marchés à attribuer à des PME et TPE, en direct ou en sous-traitance, et sur les 10 % d’heures d’insertion professionnelle ». (Philippe Rozier, directeur adjoint de la Société de livraison des ouvrages olympiques des Jeux Olympiques et paralympiques de Paris 2024.

« La préparation des JO doit être l’occasion de renforcer la pratique du sport. Ne perdons pas de vue que l'événement doit donner du sens et une plus-value sociale. L’héritage immatériel est aussi important que l’héritage matériel. (…) Les conditions d’accessibilité sont un élément déterminant. Les pistes pour les vélos, que nous construisons aujourd’hui à cause du Covid-19, préfigurent les chemins de demain ». (Mathieu Hanotin, conseiller départemental chargé des sports et grands événements au Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis)

« Tout le monde a intérêt à respecter l’enveloppe budgétaire »

« Comment maîtriser les coûts sans dégrader les engagements et exigences ? C’est l'équation. Tout le monde a intérêt à respecter l’enveloppe budgétaire. C’est encore plus vrai aujourd’hui dans le contexte économique difficile qui s’annonce. Quand on voit l’impact économique du Covid pour une ville comme Paris, évalué à 600 M€, on se dit que c’est une nécessité. Cela ne doit rien enlever à la qualité du projet, dans sa double dimension olympique et paralympique, et dans les engagements chiffrés en termes d'émissions de carbone. (…) L’Arena 2, en projet à la porte de la Chapelle, est le principal ouvrage olympique sur Paris. Il n’y a pas de retard sur la feuille de route. Cet ouvrage, booster de l’aménagement dans cette ZACZACZone d'aménagement concerté - procédure d'urbanisme qui permet aux collectivités ou aux établissements publics y ayant vocation, de réaliser ou de faire réaliser des opérations d'aménagement urbain, est le trait d’union entre Paris et la Seine-Saint-Denis ». (Antoine Chinès, délégué général aux Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024 et aux grands événements de la Ville de Paris)

« Nous n’avons pas pris d’avance à cause du Covid-19 mais nous respecterons les engagements. En juillet et août, nous allons peut-être un peu plus travailler. L’attribution récente du marché du stade nautique est un signal positif. Pour le secteur du TP et du BTP en général, c’est de l’emploi local. Nos entreprises sont prêtes ». (José RamosJosé Ramos, président de la fédération régionale des travaux publics d’Île-de-France).

Ville de Paris

Fiche n° 6228, créée le 11/01/18 à 12:37 - MàJ le 28/05/19 à 17:00

Ville de Paris

La Ville de Paris
Population :
2,2 millions d’habitants (Insee, 2015)
Aire urbaine : 1 784 communes (2018) / 12,5 millions d’habitants
Budget : 9,6 Md€ (primitif 2018)  : 7,86 Md€ en fonctionnement / 2,7 Md€ en investissement (dont 1,69 Md€ de dépenses réelles)
Effectifs : 27 adjoints, 163 conseillers, plus de 50 000 agents
Maire de Paris : Anne Hidalgo (élue en 2014)
1e adjoint : Emmanuel Grégoire, chargé du budget
Contact : Caroline Fontaine, directrice de la communication
Tél : 01 42 76 40 40



Ville de Paris
Place de l'Hôtel de Ville
75004 Paris - FRANCE
Téléphone : 01 42 76 84 00
vCard meCard .vcf VCARD

Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

Fiche n° 9184, créée le 02/10/19 à 12:09 - MàJ le 02/10/19 à 12:18

Conseil départemental de Seine-Saint-Denis

L’Assemblée départementale de Seine-Saint-Denis est composée de 42 conseillers élus au suffrage universel pour six ans lors des élections départementales.
Préfecture : Bobigny
Budget : 2,235 Md€
Périmètre : 40 communes, 4 établissements publics territoriaux
Superficie : 236 km2
Population : 1,5 M d’habitants dont 43 % de moins de 30 ans
Habitat : 32 % de ménages dans le parc social
Président : Stéphane Troussel
Contact : Grégoire Larrieu, conseiller presse et média au cabinet de la présidence - 01 43 93 93 47



Conseil départemental de Seine-Saint-Denis
93 Rue Carnot
93000 Bobigny - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Métropole du Grand Paris

Fiche n° 6319, créée le 23/01/18 à 05:38 - MàJ le 05/10/18 à 18:36

Métropole du Grand Paris

Établissement public de coopération intercommunale (EPCI) qui regroupe 131 communes. Le conseil métropolitain de la MGP compte 209 délégués et le bureau 30 élus.
Création : 2016
Population : 7,2 millions d’habitants, sur 12 territoires
Superficie  : 814 km² et 90 000 hectares
Économie : 4,2 millions d’emplois
Tourisme : 46,8 millions de visiteurs par an
Habitat : 3,5 millions de logements
Transports : 27 millions de déplacements quotidiens
- 93 TWh d'énergie consommée (2012)
- 21 % de milieux naturels dont 11 000 ha d’espaces forestiers
Président : Patrick Ollier (maire de Rueil-Malmaison)
4e vice-président : Patrick Braouezec, en charge des Relations avec les EPCI de Grande Couronne, à la coopération entre les territoires et à la logistique métropolitaine
5e vice-président : Georges Siffredi, en charge de l’Aménagement du territoire métropolitain
7e vice-président : Éric Cesari, en charge de l’Immobilier d’entreprise et aux quartiers d’affaires
9e vice-président : Michel Lepretre, en charge des Politiques territoriales de l’habitat
14e vice-président : Daniel Georges Courtois, en charge au Numérique et à la métropole intelligente
Contact : Maria Breidy, directrice de la communication
Tél. : 01 82 28 78 00



Métropole du Grand Paris
15-19 avenue Pierre Mendès-France
75013 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Société de Livraison des Ouvrages Olympiques

Fiche n° 6251, créée le 16/01/18 à 11:11 - MàJ le 19/05/20 à 13:36

Société de Livraison des Ouvrages Olympiques

Établissement public d’aménagement chargé de la livraison de l’ensemble des ouvrages et de la réalisation de l’ensemble des opérations d’aménagement nécessaires à l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. - Il détermine notamment la composition et les règles de fonctionnement du conseil d’administration et fixe les règles applicables en matière financière. Il prévoit un comité d'éthique et un comité d’audit. Il est placé sous la tutelle conjointe des ministres chargés des sports, de l’urbanisme et du budget.
Création : 27/12/2017
Budget estimé : 3,2 Md€
Présidente : Anne Hidalgo, maire de Paris
Directeur général : Nicolas Ferrand
Directeur adjoint : Philippe Rozier



Société de Livraison des Ouvrages Olympiques
18 rue de Londres
75009 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fédération Nationale des Travaux Publics

Fiche n° 6516, créée le 08/02/18 à 14:18 - MàJ le 22/07/19 à 12:13

Fédération Nationale des Travaux Publics

• La FNTP, organisation professionnelle, regroupe, par l’intermédiaire de ses 20 fédérations régionales, 7 500 entreprises exerçant une activité de travaux publics.
Création : 1882
Président : Bruno Cavagné, depuis le 18/09/2013
Directeur général : Julien Guez
Directrice générale déléguée : Corine Le Sciellour
Tél. : 01 44 13 31 15
Fax : 01 45 61 04 47



Fédération Nationale des Travaux Publics
3 rue de Berri
75008 Paris - FRANCE
Téléphone : 01 44 13 31 44
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1