Début

Exclusif Rénovation énergétique : « 60 000 ménages auront été aidés » (J.-M. Royo, Action Logement services)

Paris - Publié le mardi 8 décembre 2020 à  9 h 00 - n° 201872 « D’ici à fin 2020, nous aurons traité les dossiers déposés sur cette aide, qui sera distribuée jusqu’en juin 2021. 60 000 ménages auront été aidés. Dans un contexte où Action Logement fait l’objet de nombreuses critiques ces derniers mois, notamment sur sa capacité à délivrer ses aides, cet exemple montre le contraire », déclare Jean-Michel RoyoJean-Michel Royo, directeur général d’Action Logement servicesAction Logement Services, à News Tank le 07/12/2020.

Action Logement a démenti un « arrêt brutal » de l’aide à la rénovation énergétique des logements portée par le Plan d’investissement volontaire (PIVPIVPlan d'investissement volontaire). La Fédération Soliha, partenaire du dispositif, indiquait, le 04/12/2020 avoir été informée de l’arrêt de cette aide et souhaitait garantir le traitement de l’ensemble des dossiers.

« Nous remplissons nos engagements avec 1 Md€ sur ce dispositif, pas plus pas moins », indique Jean-Michel Royo. « Le métier d’Action Logement est de loger les salariés des entreprises. Nous allons donc consommer notre enveloppe, ensuite l’ANAHANAHAgence nationale de l'habitat pourra prendre le relais avec les moyens qui lui sont attribués en 2021, et qui sont presque 3 fois plus importants par rapport à 2020 en atteignant 2,7 Md€ », ajoute le directeur général d’ALS.

Sur une réorientation d’une partie de l’axe du PIV dédié à l’adaptation des logements au vieillissement vers l’aide à la rénovation énergétique, Jean-Michel Royo indique que « cela ne se décide pas comme ça ». Le PIV est « issu d’un accord entre les partenaires sociaux et l’État, signé au printemps 2019. Ce plan est doté d’une enveloppe de 9 Md€. Une fois l’enveloppe vide, le PIV n’existera plus », dit-il.

Jean-Michel Royo répond aux questions de News Tank.
Jean-Michel Royo, directeur général d'Action Logement services - © Florence Bonny 2019
Jean-Michel Royo, directeur général d'Action Logement services - © Florence Bonny 2019

« 55 % des dossiers permettront un reste à charge de zéro euro pour les ménages »

Action Logement a démenti un arrêt brutal de l’aide à la rénovation énergétique des logements portée par le Plan d’investissement volontaire, avancé par la Fédération Soliha. Quelle est la situation de ce programme ?

Cette mesure fait partie des engagements du plan d’investissement volontaire (PIVPIVPlan d'investissement volontaire). Il doit se dérouler jusqu’à fin 2022 et nous sommes en avance. 17 000 dossiers sont validés avec une aide de 17 000 € en moyenne et 42 000 dossiers sont en cours de constitution et d’analyse. 55 % des dossiers permettront un reste à charge de zéro euro pour les ménages et pour 15 %, un reste à charge entre 1 et 1 000 €. Ces transformations de logements n’auraient pas pu se faire sans Action Logement. Soliha a émis des réserves sur le fonctionnement de la plateforme, mais le nombre de dossiers validés montre le contraire.

Ces dernières semaines, nous avons constaté une accélération du dépôt des dossiers, en raison de la reprise des travaux et de l’arrivée de l’hiver.Soliha réalise 25 % de nos dossiers au titre d’assistance à maîtrise d’ouvrage. Nous avons donc prévenu la Fédération, qui est notre partenaire, que nous avions de nombreux dossiers en attente, et qu’il fallait aborder le sujet du ralentissement et de la fin de l’enveloppe. Ces dernières semaines, nous avons constaté une accélération du dépôt des dossiers, en raison de la reprise des travaux et de l’arrivée de l’hiver. De nombreux professionnels ont aussi vu l’intérêt de cette aide dans la période qui a suivi la crise sanitaire et après l’été.

D’ici à fin 2020, nous aurons traité les dossiers déposés sur cette aide, qui sera distribuée jusqu’en juin 2021. 60 000 ménages auront été aidés. Dans un contexte où Action Logement fait l’objet de nombreuses critiques ces derniers mois, notamment sur sa capacité à délivrer ses aides, cet exemple montre le contraire.

Les objectifs prévus par le Plan d’investissement volontaire sur cette aide devraient donc être atteint. Comptez-vous allez au-delà ?

Notre mission fondamentale c’est de trouver des logements à des salariés à revenus modestesNous remplissons nos engagements avec 1 Md€ sur ce dispositif, pas plus pas moins. Le métier d’Action Logement est de loger les salariés des entreprises. Nous allons donc consommer notre enveloppe, ensuite l’ANAHANAHAgence nationale de l'habitat pourra prendre le relais avec les moyens qui lui sont attribués en 2021, et qui sont presque 3 fois plus importants par rapport à 2020 en atteignant 2,7 Md€.

La PEECPEECParticipation des employeurs à l'effort de construction - Impôt versé par les employeurs sous forme d'investissements directs en faveur du logement des salariés. Appelé également le 1% logement. est payée par les entreprises, qui demandent que nous trouvions des solutions pour loger leur salariés. Nous participons à des politiques que nous pouvons qualifier de publiques mais notre mission fondamentale c’est de trouver des logements à des salariés à revenus modestes.

Michel Pelenc, directeur de Soliha, souhaite proposer une réorientation d’une partie de l’enveloppe dédiée à l’adaptation des logements au vieillissement vers la rénovation énergétique. Est-ce possible ? Où en est le déploiement de cette aide ?

2 000 dossiers sont déposés chaque semaineCela ne se décide pas comme ça. Le PIV est issu d’un accord entre les partenaires sociaux et l’État signé au printemps 2019. Ce plan est doté d’une enveloppe de 9 Md€. Une fois l’enveloppe vide, le PIV n’existera plus. Cet axe sur l’adaptation au vieillissement est aussi doté d’un milliard d’euros et 2 000 dossiers sont déposés chaque semaine. Le 1e confinement a perturbé son déploiement. Aujourd’hui, les professionnels se sont organisés et notre partenariat avec les collectivités locales se décline plus activement depuis la mise en place des nouvelles équipes municipales, après les élections.

Qu’en est-il du déploiement du PIVPIVPlan d'investissement volontaire dans les Outre-mer ?

Après l’appel à manifestation d’intérêt, nous avons reçu des dizaines de dossiers, déposés par des bailleurs sociaux et qui visent plusieurs axes comme les centres bourgs, la rénovation, le logement intermédiaire… L’enveloppe globale est de 1,5 Md€ et 300 M€ sont engagés et validés. 300 M€ sont également à l’étude, nous continuons de finaliser des dossiers.

Quels constats faites-vous sur la mise en production et le déploiement des outils portant les aides d’Action Logement ?

Je constate que pour l’aide au paiement des loyers pour les salariés nous avions annoncé une plateforme pour le 30/06/2020 à 9 h et qu’elle fonctionnait à cette date. Les premiers virements aux bénéficiaires ont été enregistré le 1e juillet. Pour Visale, la garantie est accordée dans les 48 heures si le demandeur à moins de 31 ans. Nous devrions atteindre les 400 000 garanties délivrées cette année. Nos outils sont fluides et robustes.

C’est un outil qui entre en interaction avec d’autresNotre outil AL’In compte 200 000 personnes inscrites et 2 000 logements sont intégrés chaque semaine. Nous avons encore des dysfonctionnements que nous sommes en train de corriger. C’est un outil qui entre en interaction avec d’autres et comme avec tout logiciel de taille importante, nous avons quelques bugs. Pour la plateforme délivrant l’aide d’adaptation des logements au vieillissement, nous avons quelques difficultés en début d’année, qui ont été réparées en mars.

Dans le contexte de la crise sanitaire et économique, Action Logement a déployé une aide visant à soutenir le paiement des loyers pour les salariés et demandeurs d’emploi en difficulté. Combien d’aides ont été délivrées depuis juillet 2020 ? 

100 000 personnes ont reçu une aide de 150 € sur 2 mois. Elle est disponible 48 heures après le dépôt des dossiers. Une nouvelle aide sera prochainement annoncée, comme l’a indiqué dernièrement le Premier ministre Jean Castex. 

Après une année marquée par un ralentissement de l’activité dans le secteur du logement, quel bilan faites-vous des différents dispositifs portés par Action Logement services ?

Malgré la conjoncture, depuis-mi septembre nous avons +40% de demandes.Le prêt accession a été revu en septembre dernier pour atteindre 40 000 € à 0,5 %. C’est un prêt qui ne demande pas de garantie et couvre les frais de notaires. C’est la dernière marche qui permet de gravir l’escalier résidentiel. Malgré la conjoncture, depuis-mi septembre nous avons +40 % de demandes. Nous délivrons également une aide spécifique aux salariés en grande difficulté. Elle permet de trouver un logement temporaire ou pérenne, en urgence. Par rapport à 2019, la distribution de cette aide est en hausse de 25 %. Elle peut concerner des femmes victimes de violences conjugales, des salariés qui dorment dans leur voiture… Enfin, 500 M€ sont engagés sur Action cœur de ville avec près de 7 000 logements engagés. Nous avons contractualisés avec 166 communes sur les 222 concernées par le programme.

Action Logement Services

Fiche n° 8906, créée le 09/07/19 à 05:39 - MàJ le 22/07/20 à 15:49

Action Logement Services

• Action Logement Services est une SA dont le seul actionnaire est Action Logement groupe.
• Missions : collecter la Participation des employeurs à l’effort de construction (PEEC) et distribuer les aides financières et les services.
• Collecte : 1 742 M€ € de contribution nette des entreprises (2019) pour la PEEC, PEAEC (participation du secteur agricole) et la PSEEC (participation supplémentaire) et 1 275 M€ € de remboursements de prêts aux ménages et aux bailleurs.
• Emplois : 1 446 M€ de financement aux bailleurs sociaux, 581 M€ d’aides aux salariés, 634 M€ de financement des politiques publiques.
• Président : Joël Cheritel
• Directeur général : Jean-Michel Royo
Contact : Sophie Benard, responsable de l’expression publique



Action Logement Services
21 quai d'Austerlitz
CS 41455
75643 Paris Cedex 13 - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Jean-Michel Royo

Fiche n° 32935, créée le 07/10/18 à 23:14 - MàJ le 29/01/20 à 16:05

Jean-Michel Royo



Parcours Depuis Jusqu'à
Action Logement Services
Directeur général Janvier 2020 Aujourd'hui
Janvier 2020 Aujourd'hui
Arkéa
Directeur Général Adjoint / membre du directoire Juin 2013 à Décembre 2019
Juin 2013 Décembre 2019
Dexia Crédit Local
Directeur France Clientèle Institutionnels 2002 à 2009
2002 2009
Sofaxis
Directeur général adjoint 1999 à 2002
1999 2002

Fin
loader mask
1