Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

L’abonnement à News Tank Cities est payant, merci de respecter la propriété intellectuelle et de ne pas transférer cet article sans autorisation préalable de News Tank Cities.

ExclusifAltarea Cogedim : « Privilégier la mixité des produits et usages, autour du logement » (O. Bucaille)

News Tank Cities - Paris - Interview n°123803 - Publié le 24/07/2018 à 16:15
- +
©  BB
©  BB

« Les cœurs de ville sont la première expression de notre ambition, qui est de réaliser des opérations en une seule fois quand le terrain est disponible. Nous cherchons à privilégier la mixité des produits et des usages, autour du parcours logement. À l’exemple de ce que nous avons réalisé et livré en 2017 à Massy et de ce que nous réalisons à Bezons, à Issy-les-Moulineaux et à Bobigny, pour des livraisons en 2020 et au-delà. Nous sommes des entrepreneurs de ville », indique le 16/07/2018 Olivier Bucaille, président, depuis avril 2018, d’Altarea Cogedim Développement Urbain, au sein de Cogedim Logement.

« La Direction Développement Urbain est un outil transverse au sein d’Altarea Cogedim, pour développer des grands projets urbains complexes à dominante logement et des projets de renouvellement urbain », précise Olivier Bucaille.

La stratégie d’Altarea Cogedim Développement Urbain vise plusieurs domaines :

• le renouvellement urbain via des partenariats avec les bailleurs sociaux. « Ce type de programme a la même complexité qu’un grand projet immobilier. Il nécessite une approche globale, transdisciplinaire, dans les domaines social, de mobilité, culturel, de la biodiversité… », précise Olivier Bucaille. « Notre rôle est d’accompagner les bailleurs sociaux dans leurs projets de requalification de leurs quartiers de logements sociaux, surtout en Ile-de-France. Ils font face à un patrimoine vieillissant. Nous pouvons intervenir dans tous les cas de figure, dans le cadre de QPV Quartiers prioritaires de la politique de la ville avec ou sans convention ANRU Agence nationale pour la rénovation urbaine . Ce qui est le cas à Savigny-sur-Orge dans le quartier Grand Vaux, avec un phasage très long, entre le protocole de préfiguration en 2016 et la livraison du nouveau quartier entre 2025 et 2030 ».
• Les partenariats avec les grands propriétaires fonciers, dont les bailleurs et des industriels. « Nos opérations sont développées à 50 % de gré à gré, sur des surfaces de plusieurs hectares ; et à 50 % dans le cadre de concours. La stratégie est toujours à moyen et long terme ».

• La proximité des bailleurs sociaux. « Notre mission est aussi d'être au soutien des bailleurs sociaux dans leurs projets de rénovation, surtout en Ile-de-France. Ils font face à un patrimoine vieillissant. Nous pouvons intervenir dans tous les cas de figure, dans le cadre des QPV Quartiers prioritaires de la politique de la ville et de convention ANRU. Ce qui est le cas à Savigny-sur-Orge, avec un phasage très long, entre le protocole de préfiguration en 2016 et la livraison du nouveau quartier entre 2025 et 2030 ».

• Les besoins des collectivités. « La vision du maire et le rôle de la puissance publique restent centraux dans tout projet urbain. Mais la façon de concevoir les projets a changé en 10 ans. L’opérateur privé intervient plus tôt. Il fait des propositions. Le principe de la co-construction domine les projets. Ce n’est plus seulement une question de financement. De ce point de vue, le concours  »Inventons la Métropole du Grand Paris » de la MGP est un bon révélateur ».

• Des services nouveaux avec l’apport des start-up. « Nous travaillons avec BeCom, dans le coliving et coworking, avec Topager pour l’agriculture urbaine, avec Owwi pour la personnalisation des logements, et avec Zipcar spécialiste de l’auto-partage », souligne Olivier Bucaille.


3 typologies d’intervention différentes en zones urbaines denses

  • Massy (Essonne) : place du Grand Ouest, face aux RER B et C, et à la gare Massy TGV

    • « C’est le nouveau centre-ville de Massy, avec une rue commerçante et une place entourée de restaurants, d’un cinéma et d’un centre des congrès et une mixité de logements, qui fut avant une zone industrielle », explique Olivier Bucaille.
    • Projet : 76 000 m² SDP (soit 700 logements, 7 000 m² de commerces, cinéma, hôtel, centre des congrès, école maternelle, un parking public de 500 places).
    • Architectes : Christian de Portzamparc, Elizabeth de Portzamparc, Badia Berger, Julie Howard
    • Début du projet en 2010 et livraison en octobre 2017.
    • « À Massy, nous avons été précurseurs, choisis parmi 3 candidats. Le cahier des charges était sommaire. Nous avons été à l'écoute de la collectivité, le travail de concertation a été fait sérieusement et quand il est réalisé ainsi, on limite le nombre de recours. À Massy, il n’y a pas eu de recours sur les permis de construire. Ce qui fait évidemment gagner du temps à tout le monde ».
  • Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) : requalification de la résidence Charles Gounod

    • 3 acteurs : la Ville, le bailleur social « Moulin vert » et Altarea Cogedim.
    • Le programme : création de 120 logements neufs en accession avec commerces en rez-de-chaussée au milieu de 5 bâtiments de logements sociaux qui seront réhabilités par le bailleur social; création de commerces de proximité. « Nous sommes hors QPV Quartiers prioritaires de la politique de la ville mais les acquéreurs profiteront d’un prix de vente le moins cher de Rueil-Malmaison à 500 m de la gare RER ».
    • Architecte : Daniel Hulak
    • Livraison : 2020
    • « C’est typiquement un projet de mixité sociale dans une résidence déjà existante. Le projet immobilier apporte des recettes au bailleur qui va réhabiliter les espaces verts et les bâtiments de logements sociaux. Nous finançons les études et apportons notre expertise d’opérateur privé au bailleur social. Il a fallu optimiser le projet d’un point de vue technique, économique et réglementaire, avec une évolution du PLU, afin d’optimiser les recettes pour permettre à Moulin Vert d’équilibrer son investissement. L’apport de mixité sert aussi à réhabiliter l’existant ».
  • Savigny-sur-Orge (Essonne) : renouvellement du quartier Grand Vaux

    • Le quartier compte 1650 logements dont 800 sociaux, sur 20 hectares, avec 4 500 habitants. Il a été réalisé dans les années 60, devenu lieu de nombreux dysfonctionnements. Le projet en QPV entre dans le cadre du NPNRU Nouveau programme national de renouvellement urbain .
    • 5 acteurs : la Ville, Coopération & Famille (groupe Logement Français) nouvellement renommé 1001Vies Habitat, le Territoire du Grand Orly Seine-Bièvre, l’ANRU et Altarea Cogedim. « Le bailleur social a souhaité que nous participions au projet dès le début. En travaillant dès le protocole de préfiguration, nous arrivons à un projet urbain aujourd’hui très satisfaisant
    • L’habitat privé représente 35 000 m² SDP, dont 550 logements et commerces. 600 logements sociaux sur 800 seront démolis, la moitié étant reconstruite sur site.
    • 3 étapes : signature du protocole de partenariat entre Coopération & Famille et Altarea Cogedim en juillet 2016; phase d'étude et d'élaboration du projet entre 2016 et 2018; signature de la Convention ANRU fin 2018 ; mise en œuvre du programme de rénovation urbaine entre 2018 et 2025. Les travaux devraient débuter en 2020.
    • « Dans ce quartier difficile et à l’image dévalorisée, il faut recomposer un quartier mixte, proposer des logements en accession de qualité, en plus de l’offre locative sociale, ce qui permettra de faire revenir des commerces. Tous les acteurs de la ville se sont réunis autour de la table, nous sommes en pleine co-construction, c’est ce qui rend ce projet intéressant », note Olivier Bucaille.

Selon le Classement des Promoteurs 2018, réalisé par Innovapresse, le top 5 des promoteurs en volume d’affaires :

1/ Nexity : 4,299 Md€

2/ Altarea Cogedim : 3,7 Md€

3/ Bouygues Immobilier : 3,066 Md€

4/ Vinci Immobilier : 2,481 Md€

5/ Kaufman & Broad : 1,940 Md€

Olivier Bucaille


• Olivier Bucaille est diplômé de l’EM Lyon et de l’ENPC (master Ingénierie du bâtiment).

Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Altarea Cogedim Développement Urbain
Président
Comité de Direction Cogedim Logement
Membre du comité de direction
Cogedim Grands Projets
Directeur général
Cogedim Résidences
Directeur délégué
Ogic
Directeur

Fiche n° 30545, créée le 16/05/2018 à 10:52 - MàJ le 16/05/2018 à 11:10

Altarea

• Développeur sur l’ensemble des classes d’actifs immobiliers (logements, bureaux, commerces, data)
• Création : 1994
• Chiffre d’affaires (2023) : 2,712 Md€
• Ebitda : 248,1 M€
• Résultat net (part du groupe)  : -472,9 M€
• Effectif : 2000 collaborateurs
• Président-fondateur : Alain Taravella
• Directeur général : Jacques Ehrmann
• Président du conseil de surveillance : Christian de Gournay
• Cogérant - président du directoire Cogedim : Philippe Jossé
• Président du directoire Altarea commerce : Ludovic Castillo
• Contact
• Tél. : 01 56 26 24 00


Catégorie : Foncière


Adresse du siège

8 avenue Delcassé
75008 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6417, créée le 30/01/2018 à 03:08 - MàJ le 07/06/2024 à 16:15


© News Tank Cities - 2024 - Code de la propriété intellectuelle : « La contrefaçon (...) est punie de trois ans d'emprisonnement et de 300 000 euros d'amende. Est (...) un délit de contrefaçon toute reproduction, représentation ou diffusion, par quelque moyen que ce soit, d'une oeuvre de l'esprit en violation des droits de l'auteur. »