Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

Lyon : « Il n’est plus possible d’intervenir sur les chantiers à cause du stationnement » (Capeb Rhône)

News Tank Cities - Lyon - Actualité n°127813 - Publié le 03/09/2018 à 18:40
- +
©  Wikimedia Commons
La Capeb Rhône alerte sur la question stationnement en centre-ville. - ©  Wikimedia Commons

« Pour une grande majorité d’entreprises artisanales et de petites entreprises du bâtiment lyonnaises, il n’est plus possible d’intervenir sur des chantiers de rénovation en centre-ville, notamment dans les quartiers de La Croix-Rousse (4e arron.), et dans les 1e, 2e, et 3e arrondissements de Lyon. Le manque de places de livraisons et de stationnement associé à des coûts de stationnement exorbitants risquent de susciter la dégradation du patrimoine et la recrudescence des escroqueries au dépannage », indique à News Tank, Sylvain Fornès, président de la Capeb Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment du Rhône, le 03/09/2018, en référence au dispositif FPS Forfait post stationnement et la réforme du stationnement mis en place par la mairie de Lyon depuis le 01/01/2018.

Ce dernier estime le coût moyen, pour une flotte de 6 véhicules, à 56 400 € supplémentaires par an, à rajouter aux charges. Il peut s’élever à 10 080€ pour un unique véhicule.

Depuis le 01/01/2017, le dispositif dépannage urgent (communément appelé PIAF désignant l’horodateur embarqué dans les véhicules) a été remplacé par le « dispositif Pro dépannage urgent », avec une solution de paiement dématérialisé « PayBy Phone ». Le paiement par mobile sur internet ou via un serveur vocal génère un coût d’accès, par an et par véhicule, de 200 € auxquels s’ajoute le paiement du stationnement.

Le PIAF permettait aux artisans de bénéficier d’avantages financiers et de fonctionnalités lors d’interventions en centre-ville : une 1⁄2 heure gratuite, un tarif horaire préférentiel, la possibilité de rester 4 heures de suite sur l’emplacement sans obligation de mettre des pièces toutes les 2 heures. 

Dans Lyon, où seul le parking Cité Internationale d’une hauteur de 2,70 m peut accueillir les véhicules professionnels, tout manquement au paiement des horodateurs est puni de :
• 60 € d’amende en presqu’ile et dans certains secteurs ;
• 35 € sur le reste des arrondissements.


Estimation du coût du stationnement pour 6 véhicules et 200 jours par an

La Capeb Rhône a calculé que pour une flotte de 6 voitures, en tarif plein, sur une durée de stationnement de 7 heures par jour sur un total de 200 jours, le montant des charges supplémentaires pour les artisans s'élève à 56 400 € depuis l’instauration le 01/01/2018 du nouveau dispositif à Lyon.

Lettre de la Capeb Rhône le 18/08/2018 sur le dispositif de stationnement à l’attention de la mairie de Lyon   Publié le 03/09/2018 à 17:48
PDF - 673,65 Ko

Sylvain Fornès, président de la Capeb Confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment Rhône, précise : « Certaines activités ne permettent pas le recours à d’autres modes de déplacement et utilisent des véhicules au gabarit bien spécifique. »

  •  « Transport de matériel lourd et imposant, évacuation des déchets, impossibilité de maîtriser la durée des travaux planifiés ou effectués en urgence, difficultés de trouver une place… représentent le quotidien des artisans du bâtiment », ajoute la Capeb Rhône ; 
  • « Alors que Jean-Yves Sécheresse, adjoint au maire de Lyon en charge des problématiques de stationnement, affirmait au Sepal, le maintien des habitants, la gestion de l’urgence, l’activité de proximité… L’artisanat garantit la pérennité de nos centres-villes au même titre que les professions médicales. Ces réalités sont totalement ignorées. La mairie ne nous prend pas au sérieux », souligne le président de la Capeb Rhône. 

La Capeb Rhône évoque d’autres conséquences, notamment :

  • La sécurité. « Certaines cheminées risquent de s’écrouler et balcons de s’effondrer sur la chaussée », ajoute l’organisation professionnelle.
  • L’activité économique. « Hors Presqu’île, on assiste déjà à la paupérisation de certains quartiers avec fermeture de commerces de détails et de bouche à Vaise ou Cours Lafayette. Les activités avec vitrine soulèvent le sujet de la perte de chiffre d’affaires lié au surcoût de stationnement supporté par les clients. Un coût de stationnement de 11 € le temps d’un déjeuner vient quasiment doubler le prix d’un menu du jour proposé à 15 € », détaille Sylvain Fornes.
  • Les clients finaux. « Le coût croissant du stationnement est une charge et amène une répercussion sur leurs factures. À moins d’une augmentation de 10 % sur les factures, les artisans craignent de ne plus pouvoir intervenir », observe la Capeb Rhône. 

« Les dernières négociations de juillet 2017 ne nous conviennent pas du tout » (Sylvain Fornès)

Le dernier courrier du président de la Fédération Capeb Rhône, Sylvain Fornès, adressé à l’attention de Georges Kepenekian, maire de Lyon, remonte au 18/07/2018. Il attireait son attention sur « l’impact économique du nouveau dispositif Pay by phone », qui entraînera à moyen terme « la dégradation du centre-ville » et la « paupérisation » de certains quartiers. La Capeb Rhône assure n’avoir pas de « retour concret » de la mairie de Lyon et n’exclut pas des manifestations. « Les dernières négociations de juillet 2017 ne nous conviennent », précise Sylvain Fornès.

Georges Képénékian


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Mairie de Lyon
Premier adjoint au maire
Métropole de Lyon
Vice-président à la politique de la Ville
Mairie de Lyon
Maire
Musée des Confluences
Président du conseil d’administration
Mairie de Lyon
Premier adjoint au maire de Lyon, délégué à la culture, aux grands événements et aux droits des citoyens
Liste de Gérard Collomb aux élections municipales de 2008
Directeur de la campagne
Mairie de Lyon
13e adjoint au Maire de Lyon, à la culture et au patrimoine

Fiche n° 30334, créée le 02/05/2018 à 15:22 - MàJ le 11/05/2020 à 16:23

Capeb

Syndicat patronal de l’artisanat du bâtiment. Il regroupe 400 000 entreprises de moins de 20 salariés.
Missions :

> proposer aux entreprises artisanales du bâtiment de l’information, des conseils, des services ainsi que des outils de gestion
> assurer la promotion des métiers du bâtiment et valoriser les compétences des artisans
Président : Jean-Christophe Repon
Vice-Président chargé des affaires sociales : Corine Postel
Trésorière : Michel Dumon
Contact : Isabelle Planchais, Directrice du pôle communication et presse
Tél. : 01 53 60 50 00 / 06 08 56 78 06
contact


Catégorie : Fédération professionnelle


Adresse du siège

2, rue Béranger
75003 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6787, créée le 18/03/2018 à 15:46 - MàJ le 02/07/2020 à 13:28

Métropole de Lyon

• Établissement public de coopération intercommunale (EPCI). Regroupe 59 communes
• Création :
01/01/2015
• Population : 1,411 million d’habitants (2019)
• Superficie : 534 km2
• Densité :
2 645 hab./km2
• Budget (2022)  : 3,9 Md€ (2,6 Md€ de dépenses de fonctionnement et 1 Md€ pour l’investissement) ; (2021)  : 3,97 Md€ ; (2020) 3,48 Md€ ; (2019) 3,33 Md€  ; (2018) 3,41 Md€ ; (2017) 3,162 Md€ ; (2016) 3,092 Md€
• Effectif : 8 700 agents
• Président : Bruno Bernard (EELV), élu en 2020
• Tél. : 04 78 63 40 40


Catégorie : Collectivités


Adresse du siège

20, rue du Lac
CS 33569
69399 Lyon Cedex 03 France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6267, créée le 17/01/2018 à 14:43 - MàJ le 04/05/2022 à 18:00

©  Wikimedia Commons
La Capeb Rhône alerte sur la question stationnement en centre-ville. - ©  Wikimedia Commons