ParisSaclay : nouvelle approche de l’aménagement du territoire (P. Van De Maele, T. Dallard, F. Caro)

Paris - Tribune n°206393 - Publié le 27/01/2021 à 11:13
©  D.R.
Thierry Dallard, Franck Caro, Philippe Van de Maele - ©  D.R.

Notre futur collectif passera obligatoirement par des territoires durables et responsables. Alors, imaginez un territoire fait de nature et de quartiers, où l’on peut vivre et travailler au contact d’espaces naturels, agricoles et forestiers. Un territoire où les femmes et les hommes mettent en moyenne moins de 30 minutes pour faire le trajet entre leur domicile et leur travail. Un territoire où toutes les mobilités, notamment décarbonnées, sont déployées et accessibles facilement , co-écrivent Philippe Van De Maele Directeur général @ Etablissement Public d’Aménagement Paris Saclay (EPA Paris Saclay)
, directeur général de l’EPA Paris Saclay, Thierry Dallard Président du directoire @ Société du Grand Paris (SGP)
• Président de Veopolis depuis mars 2016. Directeur délégué France de Meridiam (développement commercial et opérationnel des projets…
, président du directoire de la Société du Grand Paris (SGP), et Franck Caro Enseignant @ Science Po (École Urbaine Master 2 STU) • Directeur général adjoint @ Etablissement Public d’Aménagement Paris Saclay (EPA Paris Saclay)
, directeur général de l’EPA et enseignant Sciences-Po Paris, dans une tribune adressée à News Tank, le 25/01/2021.

Ce territoire dynamique et ambitieux sur les sujets environnementaux (énergétiques, cycle de l’eau, construction bas carbone…) et socio-économiques, c’est Paris-Saclay demain (3 communautés d’agglomération sur 2 départements : Essonne et Yvelines). Paris-Saclay symbolise une nouvelle approche de l’aménagement du territoire dans une région aussi dense que celle de l’Île-de-France.

Ce territoire, c’est aussi à la fois la protection d’une zone naturelle, agricole et forestière qui le magnifie, un pôle académique qui s’y déploie (Université Paris-Saclay et Institut Polytechnique de Paris), une future ligne du Grand Paris Express qui le structure ainsi que des nouveaux quartiers urbains qui s’y insèrent et s’y développent. Paris-Saclay protège plus de 4 100 hectares de terres naturelles, agricoles et forestières, au titre de la ZPNAF Zone de protection naturelle, agricole et forestière créée par la loi du 03/06/2010 portant sur le Grand Paris.

Voici leur tribune.


Paris-Saclay ou comment demain vivre et travailler au « pays » au sein d’une grande métropole mondiale

Notre futur collectif passera obligatoirement par des territoires durables et responsables. Alors, imaginez un territoire fait de nature et de quartiers, où l’on peut vivre et travailler au contact d’espaces naturels, agricoles et forestiers. Un territoire où les femmes et les hommes mettent en moyenne moins de 30 minutes pour faire le trajet entre leur domicile et leur travail.

  • Un territoire où toutes les mobilités, notamment décarbonnées, sont déployées et accessibles facilement (RER, transports en commun en site propre, pistes cyclables, chemins piétonniers) et où un métro automatique à haute capacité irrigue l’ensemble de ce territoire et vous permet d’accéder, entre 5 à 20 minutes, à une gare TGV desservant toute la France, à un aéroport international ou encore vous connecter rapidement au cœur de la capitale via notamment les différents réseaux du Grand Paris Express, si vous le souhaitez.
  • Un territoire où vous économisez, en tant qu’actif, ne serait-ce que par la réduction des temps de transport, plus d’une demi-journée par semaine pour vous occuper de vous, de vos proches (enfants, parents …), d’une association qui vous est chère, où encore tout simplement pour flâner dans la nature environnante, en lisière de votre domicile.
  • Un territoire connu dans le monde entier par ses hommes et ses femmes de sciences, leur volonté de développer et de diffuser le savoir scientifique universel, leur culture d’innovation et d’entreprenariat et leur ambition de participer à la résolution de grands enjeux de la planète.
  • Un territoire où les acteurs agissent collectivement pour l’inclusion sociale et la réduction sensible des écarts de développement avec les Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville (QPV Quartiers prioritaires de la politique de la ville ) existants et où la dynamique de développement incroyable permet d’irriguer les savoirs (via notamment du tutorat / des échanges entre les grandes universités et les écoles de la république des QPV…), mais aussi de réintégrer les personnes les plus fragiles dans un parcours d’insertion professionnelle.

Bref, un territoire soucieux de développement durable et de solidarité, un territoire qui vous permette de vivre et travailler au pays tout en étant connecté à l’ensemble de la région capitale et au monde.

3 communautés d’agglomération sur 2 départements

Ce territoire dynamique et ambitieux sur les sujets environnementaux (énergétiques, cycle de l’eau, construction bas carbone…) et socio-économiques, c’est Paris-Saclay demain (3 communautés d’agglomération sur 2 départements : Essonne et Yvelines).

Ce territoire, c’est aussi à la fois la protection d’une zone naturelle, agricole et forestière qui le magnifie, un pôle académique qui s’y déploie (Université Paris-Saclay et Institut Polytechnique de Paris), une future ligne du Grand Paris Express qui le structure ainsi que des nouveaux quartiers urbains qui s’y insèrent et s’y développent. Paris-Saclay protège plus de 4 100 hectares de terres naturelles, agricoles et forestières, au titre de la ZPNAF créée par la loi du 03/06/2010 portant sur le Grand Paris.

Paris-Saclay symbolise une nouvelle approche de l’aménagement du territoire dans une région aussi dense que celle de l’Île-de-France. C’est le fruit d’une vision polycentrique assumée et une réflexion collective initiée par l’État qui arrive à maturité mêlant, à la fois, l’intelligence du territoire, de ses élus, de ses usagers et citoyens. C’est la conjugaison apparemment improbable des enjeux urbains, environnementaux et sociaux.

Quartiers positionnés en lisière des coteaux boisés

Ce projet est en train de marier un territoire à grande qualité environnementale, incluant notamment énergies renouvelables, mobilités innovantes et constructions en structure bois et biosourcées ainsi que le développement en archipel, d’Orly à Versailles, de nouveaux quartiers de gare, mixtes et compacts, le long de la future ligne 18. Des quartiers positionnés en lisière des coteaux boisés des plateaux de Saclay et de Satory en surplomb notamment des magnifiques vallées de l’Yvette et de la Bièvre et s’appuyant sur les pôles urbains d’accès majeurs, aux fonctions sociales économiques et culturelles métropolitaines, que sont Orly, Massy, Saint-Quentin-en-Yvelines et Versailles.

Paris-Saclay propose une réponse concrète au phénomène classique d’embolie progressive provoquée par l’urbanisme en étoile que dénonçait déjà le géographe Jean-François Gravier dans son ouvrage publié en 1947 « Paris et le désert français ». La création des lignes du Grand Paris-Express prouvent que la réorganisation spatiale du Grand Paris peut être désormais pensée autrement que selon l’organisation radioconcentrique autour de la capitale. Paris, ville lumière, reste notre phare à tous, nous en portons d’ailleurs le nom.

Les bases visionnaires sont solides

Paris-Saclay qui s’appuie sur un bassin économique et d’emplois déjà solide et qui constate déjà une des parts les plus importantes de la région Île-de-France où les résidents travaillent sur place, entend conforter la voie d’un changement de paradigme selon lequel il peut y avoir d’autres cœurs puissants permettant à un organisme central de vivre mieux.

Cette organisation en polycentrisme assurant l’ensemble des fonctions nécessaires à un écosystème équilibré (économique, habitat et environnementale) est un des modèles pour les grandes agglomérations durables du XXIe siècle, absolument nécessaire pour un développement soutenable.

Paris-Saclay est une course de fond, ses bases visionnaires sont solides et sont désormais posées. Même si parfois la tâche est complexe, la motivation au quotidien des équipes de l’EPA Paris-Saclay, de la Société du Grand Paris ainsi que de l’ensemble de nos partenaires, (les collectivités locales concernées, l’ensemble du monde académique et économique du plateau…) est bien à la hauteur des enjeux colossaux de ce projet d’intérêt national.

La rubrique est dirigée par Jean-Luc Berho (berhoji@laposte.net), créateur des Entretiens d’Inxauseta, événement annuel dédié aux politiques du logement et de l’habitat. L'édition 2020 a eu lieu le 28/08/2020 à Bunus (Pyrénées-Atlantiques). Il est également président de la Coopérative de l’immobilier, à Toulouse. La rubrique a vocation à mettre en exergue des avis experts sur l’accès au logement, le parcours résidentiel, la politique de la ville, l’urbanisme et l’aménagement des territoires, en France et à l’international.

Etablissement Public d’Aménagement Paris Saclay (EPA Paris Saclay)

• EPA Paris Saclay
Statut
 : établissement à caractère industriel et commercial placé sous la tutelle de l’État
Missions : favoriser les activités d’enseignement, de recherche et d’innovation et leur valorisation industrielle, et de réaliser des opérations d’aménagement du pôle scientifique et technologique
Périmètre d’action : 49 communes, réunies en 4 communautés d’agglomération sur deux départements (les Yvelines et l’Essonne).
Présidente : Valérie Précresse (présidente de Région IdF)
Directeur général : Philippe Van De Maele
Directeur général adjoint : Franck Caro
Population : 430 000 habitants
Budget prévisionnel 2021 : 107,8 M€ de charges ; 102,3 M€ de produits
Tél.  : 01 64 54 36 50
contact


Catégorie : (AUA) Aménageur


Adresse du siège

6 Boulevard Dubreuil
91400 Orsay France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6748, créée le 12/03/2018 à 11:39 - MàJ le 27/01/2021 à 10:55


©  D.R.
Thierry Dallard, Franck Caro, Philippe Van de Maele - ©  D.R.