Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

Politique de la ville : le détail des 81 M€ de crédits en plus, expliqué par Jacques Mézard

News Tank Cities - Paris - Actualité n°130216 - Publié le 03/10/2018 à 19:05
- +
©  Ministère de la Cohésion des territoires
Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires - ©  Ministère de la Cohésion des territoires

« Sur les quartiers, dans le PLF 2019, le budget politique de la ville sera en augmentation de plus de 20 %, soit 81 M€ de plus. Cela n’a jamais été fait depuis 40 ans de politique de la ville. Cela ne résoudra pas tous les problèmes mais il permettra des actions », indique le ministre de la Cohésion des territoires, Jacques Mézard Membre nommé par le Président de la République @ Conseil constitutionnel
, lors de son audition par la délégation aux collectivités territoriales de l’Assemblée nationale le 02/10/2018.

« Ce que nous proposons, c’est 15 M€ de plus de partenariats avec les associations, la mise en place de 2 adultes par classe de maternelle, de 30 000 stages de 3e, les cités éducatives représentent 12 M€, le doublement des actions de parrainage vers l’emploi et l’éducation 3 M€. Il faut ajouter les 1 000 postes supplémentaires d’adultes-relais, c’est demandé dans les quartiers et cela représente 20 M€, le doublement du nombre de postes Fonjep Fonds de coopération de la jeunesse et de l’éducation populaire - créé en 1964, organisme cogéré par l’État, les collectivités et les associations qui développe les projets associatifs de son domaine pour un montant de 7 M€. Ce qui m’a paru important, c’était de conforter ce budget », indique le ministre, interrogé sur le détail de la hausse de 20 % par la députée du Puy-de-Dôme, Christine Pirès-Beaune (PS).


Questions de sécurité dans certains QPV Quartiers prioritaires de la politique de la ville

  • « Nous avons la nécessité d’avoir des politiques permettant de résorber les déséquilibres. Sur un certain nombre de QPV Quartiers prioritaires de la politique de la ville , les difficultés sont importantes. Avec un sentiment des citoyens qui y habitent de ne plus être dans la République. C’est patent dans plusieurs dizaines de quartiers. Cela justifie de mener des politiques spécifiques.
  • La question des quartiers est préoccupante dans plusieurs dizaines d’entre eux. Dans les 1 500 QPV, il y a des situations différentes et tous ne connaissent pas une situation explosive. A l’intérieur des 450 programmes de rénovation urbaine (NPNRU Nouveau programme national de renouvellement urbain ), il y a quelques quartiers qui nécessitent des mesures spécifiques. Et d’abord sur la sécurité », indique Jacques Mézard.
  • Sur ce point, le ministre avait rappelé le 18/07/2018, la création de 1 300 postes de policiers dans 60 quartiers et un plan de lutte contre la criminalité organisée et l'économie souterraine à la rentrée 2018.

Dédoublement des classes, scolarisation dès 3 ans, places en crèche

  • « Il y a des mesures qui auront des résultats à long terme. Le dédoublement des classes dans les REP Réseau d'éducation prioritaire - ex ZEP et REP+ en CP et CE1 sont indispensables mais les effets ne se feront ressentir que dans plusieurs années. La scolarisation obligatoire dès 3 ans également. La multiplication des places en crèche est actée dans le budget 2019 », indique le ministre de la Cohésion des territoires.

Doublement du NPNRU Nouveau programme national de renouvellement urbain et simplification des procédures

  • « Nous avons conclu un accord avec Action Logement Groupe • Missions : faciliter l’accès au logement pour favoriser l’emploi • Création : 1953 (Participation des Employeurs à l’Effort de Construction dit 1 % logement) • Organisation : - Action Logement… et les bailleurs sociaux pour doubler le NPNRU de 5 à 10 Md€. Dans le projet de budget 2019 il y a ce qui est nécessaire pour le démarrage des premiers projets. Nous avons pris des décisions fortes d’accélérer les procédures et de faciliter le travail des élus locaux en ce qui concerne les projets gérés en local.
  • Cela a commencé suite au CA de l’ANRU Agence nationale pour la rénovation urbaine du 25/05/2018 où nombre de dossiers ont été accélérés. Nombre de procédures étaient trop lourdes et les élus locaux s’en plaignaient à juste titre. Les projets d’intérêt régional seront décidés au niveau départemental, avec une possibilité de remonter au niveau national en cas de conflits. De même un certain nombre de projets d’intérêt national simples pourront être traités au niveau local. L’objectif, c’est de passer le délai d’instruction qui est souvent de 28 mois, à moins de 1 an. Avec pour objectif également de pouvoir avoir des chantiers ouverts le plus rapidement possible », précise Jacques Mézard.

Emplois-francs : « Un démarrage plus lent que prévu »

  • Répondant à une question du député de la 3e circonscription du Finistère, Didier Le Gac, sur le maintien du calendrier à 2020 pour le développement des emplois francs expérimentés dans 7 Départements, le ministre de la Cohésion des territoires a déclaré : « Pour être clair, ça patine. Le démarrage est plus lent que prévu. Nous l’avons constaté et nous allons proposer un nouveau dispositif. C’était déjà plus simple que les précédentes générations. Il faut que cela le soit encore plus. On en a discuté avec Muriel Pénicaud. Il va falloir prendre des initiatives. Nous avions choisi 7 territoires expérimentaux, qui représentent 20 % des besoins. Mais il faut déjà que cela fonctionne dans ces territoires avant de pouvoir envisager de les généraliser ».

Jacques Mézard


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Conseil constitutionnel
Membre nommé par le Président de la République
Sénat
Sénateur du Cantal
Ministère de la Cohésion des territoires
Ministre
Ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire
Ministre
Sénat
Président du groupe Rassemblement démocratique et social européen (RDSE)
Aurillac
Président de la communauté d’agglomération
Sénat
Sénateur du Cantal
Cantal
Conseiller général

Fiche n° 28221, créée le 22/01/2018 à 10:28 - MàJ le 25/02/2019 à 11:07

Ministère de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales

• Ministère en charge des politiques du logement, de la ville et de l’aménagement des territoires
• Création : octobre 2018 (remaniement) : Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales ; 2017 : Cohésion des territoires
• Ministre de la Cohésion des territoires : Joël Giraud
• Ministre chargée de la ville : Nadia Hai
• Secrétaire d’État en charge de la transition numérique et des communications électroniques : Cédric O
• Contact : Agnès Callou, conseillère communication et presse
• Tél. : 01 40 81 21 22

Catégorie : Etat et autorités publiques
Entité(s) affiliée(s) : Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT)


Adresse du siège

20 avenue de Ségur
75007 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6221, créée le 09/01/2018 à 06:12 - MàJ le 30/05/2022 à 16:33

Assemblée nationale (AN)

Chambre basse qui forme, avec le Sénat, le Parlement français. Exerce une partie du pouvoir législatif
- 577 députés
• Création : 04/10/1958 (Ve République)
• Président : Yaël Braun-Pivet (Renaissance)
• Contact : Président de l’Assemblée
• Tél. : 01 40 63 60 00


Catégorie : Etat et autorités publiques


Adresse du siège

126 rue de l’Université
75355 Paris sp 07 France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6561, créée le 13/02/2018 à 16:22 - MàJ le 21/05/2024 à 12:56

©  Ministère de la Cohésion des territoires
Jacques Mézard, ministre de la Cohésion des territoires - ©  Ministère de la Cohésion des territoires