Demandez votre abonnement gratuit d'un mois !

« Rehausser l’image des offices en tant qu’investisseurs publics » (Marcel Rogemont, FOPH)

News Tank Cities - Paris - Interview n°247199 - Publié le 04/04/2022 à 09:35
- +
©  FOPH/H.THOUROUDE
Marcel Rogemont, président de la FOPH - ©  FOPH/H.THOUROUDE

Avec la journée nationale intitulée « Les investissements des Offices au rendez-vous des attentes des territoires organisée le 05/04/2022, je souhaite réhausser l’image des offices en tant qu’investisseurs publics », indique à News Tank Marcel Rogemont Conseiller départemental délégué à l’habitat @ Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine (CD 35) • Président @ Néotoa • Président @ Fédération des Offices Publics de l’Habitat (FOPH)
• Né le 03/01/1948…
, président de la Fédération des offices publics de l’habitat (FOPH Fédération nationale des Offices Publics de l’Habitat ), le 04/04/2022.

Marcel Rogemont présente les enjeux de l'événement qui se déroulera sous la forme d’un webinaire avec « près de 200 offices » attendus. « Avec cette nouvelle édition, nous avons décidé de mettre sur le devant de la scène l’ensemble des investissements réalisés par des offices publics et leurs capacités à construire, de comprendre les problèmes qui peuvent se poser et de mobiliser l’ensemble des organismes à poursuivre dans ce sens », dit-il.

« Cette journée est une réponse à quelques interventions publiques qui ont laissé croire que les offices n’investissaient pas assez. Dans cette optique, nous avons commandé un audit à CMI Stratégies sur les investissements des offices publics, dont les résultats nous seront présentés le 05/04/2022. Je peux entendre certaines critiques, mais encore faut-il que nous soient apportées des solutions. Celles-ci ne peuvent pas se résumer à vilipender l’action qui a été faite. Il est important de rappeler que les accès aux fonds propres ne sont pas les mêmes entre un office public et une filiale d’Action Logement • Missions : faciliter l’accès au logement pour favoriser l’emploi • Création : 1953 (Participation des Employeurs à l’Effort de Construction dit 1 % logement) • Organisation : - Action Logement… . Il est ainsi évident que si chaque office recevait autant de fonds propres, la RLS Réduction de loyer de solidarité pèserait beaucoup moins sur eux », déclare Marcel Rogemont.

« Trois défis sont à relever : la production neuve, la réhabilitation thermique et l’ANRU Agence nationale pour la rénovation urbaine . Au-delà, il y a la modernisation des logements qui doivent s’adapter au monde d’aujourd’hui. Avec la crise sanitaire, les différents confinements et la généralisation du télétravail, de nouvelles attentes sont apparues, et ce qui était la norme d’hier ne pourra plus être celle de demain. Les locataires ont désormais besoin d’une pièce supplémentaire pour y travailler, de surfaces plus grandes, mais aussi et surtout d’un extérieur d’où ils pourront respirer quand ils en auront besoin ».

Marcel Rogemont répond aux questions de News Tank.


« Trois défis à relever : la production neuve, la réhabilitation thermique et l’ANRU »

Quel est l’objectif de la journée nationale organisée par la FOPH Fédération nationale des Offices Publics de l’Habitat , le 05/04/2022 ?

Nous organisons chaque année des journées thématiques. Avec cette nouvelle édition, nous avons décidé de mettre sur le devant de la scène l’ensemble des investissements réalisés par des offices publics et leurs capacités à construire, de comprendre les problèmes qui peuvent se poser et de mobiliser l’ensemble des organismes à poursuivre dans ce sens.

Mettre sur le devant de la scène l’ensemble des investissements réalisés par les offices »

Cette journée est également une réponse à quelques interventions publiques qui ont laissé croire que les offices n’investissaient pas assez. Dans cette optique, nous avons commandé un audit à CMI Stratégies sur les investissements des offices publics et dont les résultats nous seront présentés le 5 avril. Je peux entendre certaines critiques, mais encore faut-il que nous soient apportées des solutions. Celles-ci ne peuvent pas se résumer à vilipender l’action qui a été faite.

Il est important de rappeler que les accès aux fonds propres ne sont pas les mêmes entre un office public et une filiale d’action logement. Il est évident que si chaque office recevait autant de fonds propres, la RLS pèserait beaucoup moins sur eux. Je souhaite à travers cette journée rehausser l’image des offices en tant qu’investisseurs publics.

Quels sont les défis des OPH Office public de l’habitat - Créé en 2007, est un organisme public qui construit et gère les habitations à loyer modéré (HLM). Succède à l’office public d’HLM (OPHLM) et à l’office public… en matière d’investissement ? 

Trois défis sont à relever : la production neuve, la réhabilitation thermique, et l’ANRU. Au-delà, il y a bien entendu la modernisation des logements qui doivent s’adapter au monde d’aujourd’hui. Avec la crise sanitaire, les différents confinements et la généralisation du télétravail, de nouvelles attentes sont apparues, et ce qui était la norme d’hier ne pourra plus être celle de demain. Les locataires ont besoin d’une pièce supplémentaire pour y travailler, de surfaces plus grandes, mais aussi et surtout d’un extérieur d’où ils pourront respirer quand ils en auront besoin. C’est la conception même du logement qui doit être revue.

C’est la conception même du logement qui doit être revue »

Il faut noter que le programme d’investissement de l‘ANRU est de 50 Md€ et que sur les 25 Md€ que les organismes HLM Habitation à loyer modéré - logement géré par un organisme d’habitations à loyer modéré, public ou privé, qui bénéficie d’un financement public partiel, direct ou indirect vont dépenser à l’ANRU Agence nationale pour la rénovation urbaine , 15 Md€ sont pour les offices publics. C’est donc plus que jamais un sujet prégnant pour nos organismes. Rappelons notre singularité. 87 de nos offices départementaux sont présents dans le secteur rural et détendu, où la demande d’investissement en production neuve n’est pas automatiquement la priorité. Ceux qui sont situés dans les agglomérations n’ont, quant à eux, pas les mêmes orientations d’investissements.

Comment répondre à ces défis en lien avec les territoires ? 

Il nous apparaît essentiel de travailler sur la contractualisation »

Il nous apparaît essentiel de travailler sur la contractualisation, c’est-à-dire un rapprochement et une intégration des offices dans les politiques locales de l’habitat. Pour être en mesure d’agir efficacement, nous devons faire en sorte d’être à leur disposition. Nous allons ainsi continuer à travailler sur les différentes façons dont les offices publics vont pouvoir se rapprocher encore plus des collectivités territoriales, dont ils dépendent d’ailleurs, pour être des sortes fantassins des politiques locales de l’habitat.

L’objectif étant de faire avancer les choses, de défricher, d'être inventifs, de nourrir ces politiques locales de l’habitat en s’appuyant sur la contractualisation. Cette dernière est importante pour rappeler la singularité des offices qui sont des organismes publics, c’est-à-dire des organismes gérés par des élus pour des élus.

Marcel Rogemont


• Né le 03/01/1948 à Coye-La-Forêt (Oise)


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Parcours

Néotoa
Président
Assemblée nationale
Député de la 8e circonscription d’Ille-et-Vilaine
Conseil départemental d’Ille-et-Vilaine (CD 35)
Conseiller départemental délégué à l’habitat
Assemblée nationale
Député de la 3e circonscription d’Ille-et-Vilaine
Rennes Métropole
Vice-président de la métropole
Région Bretagne (Conseil régional de Bretagne)
Conseiller régional de Bretagne
Ville de Rennes
Adjoint au maire

Fiche n° 33575, créée le 13/12/2018 à 19:07 - MàJ le 30/11/2021 à 09:40

Fédération des Offices Publics de l’Habitat (FOPH)

• La Fédération des Offices publics de l’Habitat est l’organisation professionnelle nationale qui regroupe 204 adhérents
• Parc immobilier : 2,3 millions de logements sociaux et près de 5 millions de personnes
Implantation : dans tous les territoires-métropoles, villes moyennes, bourgs en lien avec les politiques locales de l’habitat
• Missions
 : promouvoir les intérêts de ses adhérents et les représenter auprès des instances nationales et pouvoirs publics (expertise dans les domaines juridique, RH, financier et technique)
• Président :
Marcel Rogemont
• Directeur général :
Laurent Goyard
• Contact :
Axelle Lebigot Dymon
• Tél. : 01 40 75 78 00
contact


Catégorie : Fédération professionnelle


Adresse du siège

14, rue Lord Byron
75008 Paris France


Consulter la fiche dans l‘annuaire

Fiche n° 6297, créée le 22/01/2018 à 04:43 - MàJ le 22/04/2022 à 16:05

©  FOPH/H.THOUROUDE
Marcel Rogemont, président de la FOPH - ©  FOPH/H.THOUROUDE