Début

« Face à des accédants à la propriété manifestant leurs inquiétudes » (H. Dumont Saint Priest, Mutlog)

Paris - Publié le samedi 6 juin 2020 à 10 h 00 - n° 182360 La crise sanitaire sans précédent dans laquelle nous place le Covid-19Covid-19Maladie virale provoquée par le coronavirus SARS-CoV-2. Il est responsable d'une épidémie qui a démarré à Wuhan en Chine en novembre 2019 évoluant au statut de pandémie en mars 2020 invite tout le monde, concitoyens comme personnes morales, à la réflexion sur la hiérarchie des choses, les objectifs qu’on se fixe et les moyens de les atteindre. Déjà, dans une sorte de mea culpa individuel et collectif, on entend parler « du jour d’après le jour d’avant  », de ce que nous aurons appris, d’un lendemain avec d’autres comportements évidemment plus vertueux ! Ne critiquons pas ces évolutions et ces promesses en devenir. Limitons-nous à considérer que le temps perdu ne se rattrape jamais, écrit Hubert Dumont Saint Priest, directeur général de MutlogMutlog, mutuelle du logement ancrée dans le monde de l'économie sociale et solidaire, dans une tribune à News Tank adressée fin mai 2020.

Dans un environnement particulièrement dégradé comme celui que nous connaissons aujourd’hui, les accédants à la propriété, et singulièrement ceux placés en chômage partiel,  manifestent leurs inquiétudes quant à leur capacité à faire face à leurs échéances de crédit et continuer à assumer leurs cotisations d’assurance. Ils aspirent à disposer d’un maintien de couverture alors même qu’ils sollicitent des reports d'échéances. Ils nous partagent de lourdes difficultés économiques de nature à mettre en péril leurs opérations.

Comment imaginer qu’une personne puisse réaliser l’achat ou la construction d’une résidence principale (souvent le projet d’une vie) si elle ne justifiait point d’un travail constitutif de ses ressources. L’indispensable maillon est l’entreprise. Ce que le Gouvernement a bien compris en mettant à disposition une enveloppe de 300 Md€ (déjà plus de 50 Md€ accordés au 30 avril 2020) dans des prêts garantis par l'État (PGEPGEPrêt garanti par l'État).

Voici la tribune de Hubert Dumont Saint Priest.
Hubert Dumont Saint Priest, directeur général de Mutlog - © D.R.

« Le virus interpelle, sur une tout autre amplitude, notre conscience de mutuelle »

La crise sanitaire, sans précédent dans laquelle nous place le Covid-19, invite tout le monde, concitoyens comme personnes morales, à la réflexion sur la hiérarchie des choses, les objectifs qu’on se fixe et les moyens de les atteindre. Déjà, dans une sorte de mea culpa individuel et collectif, on entend parler « du jour d’après le jour d’avant », de ce que nous aurons appris, d’un lendemain avec d’autres comportements… évidemment plus vertueux ! Ne critiquons pas ces évolutions et ces promesses en devenir. Limitons-nous à considérer que le temps perdu ne se rattrape jamais.

Dès l’origine, nous avons placé notre action dans le champ de l'économie sociale et solidaire. Au quotidien, cet ADN nous oblige. Notre mission trouve sens dans l'écriture d’une relation emplie d’humanité, de solidarité. Cette attitude d'écoute, de réactivité, de personnalisation des réponses, de concours adapté au-delà des engagements contractuels (stipulés dans les conditions générales de notre assurance) constitue une raison d'être partagée par l’ensemble des acteurs, de la gouvernance aux membres de l'équipe administrative. Valide à chaque instant de notre activité dans un contexte normal, elle trouve à se « magnifier » encore plus dans les situations exceptionnelles, complexes, douloureuses, où l’existence nous assigne. Hélas, avec une ampleur inimaginable, [après nos récentes interventions au bénéfice de nos adhérents en raison de catastrophes naturelles], le coronavirus interpelle, sur une tout autre amplitude, notre conscience de mutuelle.

Comment soutenir lez accédants à la propriété

Deux voies d’action ont été immédiatement décidées et mobilisent nos énergies.

  • L’homme au cœur du logement. Mutlog est principalement une mutuelle d’assurance des emprunteurs immobiliers. Dans un environnement particulièrement dégradé comme celui que nous connaissons aujourd’hui, les accédants à la propriété -singulièrement ceux placés en chômage partiel- manifestent leurs inquiétudes quant à leur capacité à faire face à leurs échéances de crédit et continuer à assumer leurs cotisations d’assurance, aspirent à disposer d’un maintien de couverture alors même qu’ils sollicitent des reports d'échéances, nous partagent de lourdes difficultés économiques de nature à mettre en péril leurs opération. Nous traitons leurs dossiers en quasi temps réel, leurs apportons des conseils sur les démarches à entreprendre auprès de leurs banques comme des régimes sociaux, soutenons leurs requêtes auprès du comité de gestion du fonds d’entraide (constitué en nos livres) pour que leurs soient octroyés des concours significatifs. Simultanément, nous admettons de proroger nos durées initiales de garanties sans le moindre recours à un nouveau filtre médical.
  • L’homme au cœur de l’entreprise. Comment imaginer que la personne puisse réaliser l’achat ou la construction d’une résidence principale (bien souvent le projet d’une vie) si elle ne justifiait point d’un travail constitutif de ses ressources : l’indispensable maillon est l’entreprise. Ce que le Gouvernement a bien compris en mettant à disposition une enveloppe de 300 Md€ (déjà plus de 50 Md€ accordés au 30 avril) dans des prêts garantis par l'État.

Offre de prévoyance emprunteurs dédiée aux chefs d’entreprise

Certes, il n’existe pas d’obligation d’assurance dans le dispositif étatique dévoilé. Néanmoins, nous jugeons qu’il est de notre devoir de conseil de présenter cette faculté car la garantie de l'État correspond à une caution garantissant des impayés liés à des soucis matériels, alors que l’assurance permet d'intervenir sur des incidents humains, tel que le décès ou la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) de la personne sur qui repose l’assurance. Ainsi, c’est au lendemain même de l’annonce de ce soutien, que Mutlog a présenté à ses partenaires prescripteurs, comme à ses adhérents, justifiant de la faculté à recourir à ce type d’emprunt aidé, une offre de prévoyance emprunteurs, spécifiquement dédiée aux chefs d’entreprises. Les PGEPGEPrêt garanti par l'État sont, par nature, liés à un contexte social spécifique, du fait de la situation économique engendrée par le Covid-19. Dans ce contexte, notre proposition de prévoyance des emprunteurs intègre une dimension solidaire en ce qui concerne les niveaux de cotisation. Un effort de 10 % sur la tarification usuelle est dès lors appliquée.

Commentant tout récemment la bouleversante crise sanitaire doublée d’une crise économique, Christian Oyarbide, président de Mutlog, a déclaré : « Nous voulons être l’alternative mutualiste dans le champ si concurrentiel de l’assurance des emprunteurs qui s’identifie par une pratique de l’assurance autrement. Ainsi, riche de ses valeurs solidaires, notre mutuelle a aussitôt souhaité accompagner, du bénéfice de son fonds d’entraide, ses adhérents en situation de fragilité budgétaire comme les emprunteurs, chefs d’entreprise, éprouvés économiquement. Elle porte un nouveau témoignage de sa vocation à toujours placer l’homme au cœur de ses réalisations. C’est cette capacité d’action toujours en éveil, cette écoute du terrain déclinée en sens du service à accomplir d’urgence, dans les contextes les plus difficiles, qui constituent son exigence première ».

Rubrique dirigée par Jean-Luc Berho

Rubrique dirigée par Jean-Luc Berho

La rubrique est dirigée par Jean-Luc Berho (berhoji@laposte.net), créateur des Entretiens d’Inxauseta sur le logement et l’habitat, qui auront lieu le 28/08/2020 à Bunus (Pyrénées-Atlantiques), et président de la Coopérative de l’immobilier, à Toulouse. La rubrique a vocation à mettre en exergue des avis experts sur le logement, la politique de la ville, l’urbanisme et l’aménagement des territoires, en France et à l’international.

Mutlog

Fiche n° 9854, créée le 05/05/20 à 11:22 - MàJ le 05/06/20 à 19:52

Mutlog



Mutlog
75, quai de la Seine
75019 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1