Début

« Des mesures exceptionnelles pour soutenir le secteur de la construction » (Didier Ridoret, SMABTP)

Paris - Publié le vendredi 12 juin 2020 à 18 h 50 - n° 185529 La crise sanitaire et économique sans précédent que nous traversons impacte  lourdement le secteur du BTP tout autant que celui de l’immobilier. La période est particulièrement complexe à aborder. Pendant le confinement, le secteur de l’immobilier a subi un coup d’arrêt brutal de son activité dans l’ancien comme dans le neuf. Dans ce contexte, notre groupe a pris un certain nombre de mesures exceptionnelles pour soutenir le secteur de la construction avec qui nous faisons corps depuis plus de 160 ans, écrit Didier RidoretDidier Ridoret, président de la SMABTPSMABTPAssurance de biens et de responsabilités, pour les professionnels de la construction, du BTP, de l'immobilier..., dans une tribune adressée à News Tank le 02/06/2020.

Depuis le 17/03/2020, nous avons pris des décisions destinées à répondre aux attentes, très spécifiques, de la profession. Pendant la période du 17/03 au 01/05/2020, l’urgence sanitaire avait contraint le Gouvernement à mettre en place de nouveaux types d’arrêt de travail pour les salariés gardant leurs enfants ou les personnes très fragiles ne pouvant télé-travailler par exemple. C’est pourquoi il nous avait semblé particulièrement important de nous aligner.

Pendant tout le temps où ce dispositif a été en place, nous avons fait le choix, pour les détenteurs du contrat Garantie arrêt de travail (GAT), d’étendre les garanties (initialement prévues pour les cas de maladie) à tous ces nouveaux types d’arrêt de travail. Pour mémoire, le contrat GAT permet à l’entreprise assurée de faire prendre en charge par l’assureur le versement des indemnités journalières pour maintenir le salaire.

Voici la tribune de Didier Ridoret.
Didier Ridoret, président SMABTP - © D.R.
Didier Ridoret, président SMABTP - © D.R.

Répondre aux attentes, très spécifiques, de la profession

La crise sanitaire et économique sans précédent que nous traversons impacte  lourdement le secteur du BTP tout autant que celui de l’immobilier. La période est particulièrement complexe à aborder. Pendant le confinement, le secteur de l’immobilier a subi un coup d’arrêt brutal de son activité dans l’ancien comme dans le neuf. Dans ce contexte, notre Groupe a pris un certain nombre de mesures exceptionnelles pour soutenir le secteur de la construction avec qui nous faisons corps depuis plus de 160 ans. Ainsi, depuis le 17 mars, nous avons pris des décisions destinées à répondre aux attentes, très spécifiques, de la profession.

Pendant la période du 17 mars au 1er mai, l’urgence sanitaire avait contraint le Gouvernement à mettre en place de nouveaux types d’arrêt de travail pour les salariés gardant leurs enfants ou les personnes très fragiles ne pouvant télé-travailler par exemple. C’est pourquoi il nous avait semblé particulièrement important de nous aligner.

Pendant tout le temps où le dispositif a été en place, nous avons fait le choix, pour les détenteurs du contrat Garantie Arrêt de Travail, d’étendre les garanties (initialement prévues pour les cas de maladie) à tous ces nouveaux types d’arrêt de travail. Pour mémoire, le contrat Garantie Arrêts de travail (GAT) permet à l’entreprise assurée de faire prendre en charge par l’assureur le versement des indemnités journalières pour maintenir le salaire. Le groupe SMA et PROBTP sont, à ce jour, les seuls à avoir pris ces dispositions étendues dont les enjeux financiers sont importants pour leurs sociétaires.

 Aménagement sans frais les calendriers de prélèvement

Depuis le début de la crise sanitaire, nous mesurons les difficultés que peuvent rencontrer les entreprises. Aussi avons-nous souhaité nous adapter en proposant la mise en place de dispositions destinées à permettre à nos sociétaires de retrouver de la souplesse en termes de trésorerie et de gestion administrative. Nous avons opéré des réductions de cotisations pour les contrats dont le risque par nature a diminué suite à l’arrêt des chantiers. Nous avons donné la possibilité aux professionnels d’aménager sans frais les calendriers de prélèvement. Nous avons stoppé les relances, les mises en demeures ou les résiliations pour impayés.

Par ailleurs, pour répondre aux nouveaux enjeux qu’impose la distanciation sociale, notre groupe a pris des mesures pratiques pour faciliter l’activité et notamment la gestion de leurs sinistres. Ainsi, nous renforçons l’utilisation de la télé-expertise pour les sinistres dès qu’elle est possible. Elle permet de faciliter la réparation rapide des sinistres. De même, pour accompagner la reprise des chantiers et de leurs nouveaux enjeux, nous proposons à nos assurés (SPS, AMO…) de pouvoir également réaliser la nouvelle mission Référent COVID prévue par le guide OPPBTPOPPBTPOrganisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics sans surprime.

400 M€ apportés par le secteur de l’assurance au Fonds de solidarité

Enfin, face à cette situation sanitaire inédite, la solidarité est plus que jamais de mise. Le groupe SMA a fait le choix de participer à l’effort de solidarité mené sous l’égide de la FFA. Au total, ce sont 400 M€ qui seront apportés par le secteur de l’assurance au Fonds de solidarité mis en place par les pouvoirs publics français en faveur des TPE et des indépendants.

De même, pour aller plus loin, nous avons choisi de nous doter d’une capacité de soutien pour nos sociétaires chefs d’entreprises qui se retrouveraient dans des situations personnelles difficiles. Nous serons ainsi en capacité d’apporter une aide ciblée.

Nous nous mobilisons depuis 8 semaines pour que les mesures déployées soient utiles à la poursuite de l’activité de nos sociétaires. Ces dispositions sont primordiales car la crise sanitaire mettra malheureusement beaucoup d’entreprises dans de grandes difficultés. Plus que jamais, compte tenu de la crise majeure que nous traversons, l’accompagnement de la profession est au cœur de nos préoccupations. C’est notre rôle en tant que mutuelle professionnelle et notre mission pour les mois à venir.

Rubrique est dirigée par Jean-Luc Berho

Rubrique est dirigée par Jean-Luc Berho

La rubrique est dirigée par Jean-Luc Berho (berhoji@laposte.net), créateur des Entretiens d’Inxauseta sur le logement et l’habitat, qui auront lieu le 28/08/2020 à Bunus (Pyrénées-Atlantiques), et président de la Coopérative de l’immobilier, à Toulouse. La rubrique a vocation à mettre en exergue des avis experts sur le logement, la politique de la ville, l’urbanisme et l’aménagement des territoires, en France et à l’international.

Didier Ridoret

Fiche n° 32514, créée le 30/08/18 à 15:04 - MàJ le 30/08/18 à 15:23

Didier Ridoret



Parcours Depuis Jusqu'à
Société d'exploitation de la Tour Eiffel
Administrateur Mai 2018 Aujourd'hui
Mai 2018 Aujourd'hui
Smabtp
Président Septembre 2014 Aujourd'hui
Septembre 2014 Aujourd'hui
Groupe Ridoret
Directeur général 1976 Aujourd'hui
1976 Aujourd'hui
Conseil économique, social et environnemental
Membre au titre de la vie économique et dialogue social 2010 à 2015
2010 2015
Fédération française du bâtiment
Président Juin 2008 à Septembre 2014
Juin 2008 Septembre 2014
Mouvement des Entreprises de France
Membre du bureau des Deux-Sèvres 2000 à 2009
2000 2009
Fédération française du bâtiment
Vice-président 2002 à 2008
2002 2008
Êtablissement & diplôme Année(s)
Université Paris 1 - Panthéon-Sorbonne
Maîtrise de gestion 1975 - 1975
1975 1975

Smabtp

Fiche n° 7555, créée le 30/08/18 à 03:24 - MàJ le 12/06/20 à 18:08

Smabtp



Smabtp
8, rue Louis Armand
75015 Paris - FRANCE
vCard meCard .vcf VCARD

Fin
loader mask
1